palais de justices_0114

Le groupement des huissiers de justice pourrait supprimer neuf emplois

Le Groupement des huissiers de justice du Rhône doit faire face à une nette diminution de son activité. Neuf emplois sur 30 sont menacés.

Le Groupement des huissiers de justice du Rhône, qui regroupe 70 % des professionnels du secteur, pourrait supprimer neuf emplois, indique ce vendredi Le Progrès. En cause, la forte chute de l'activité du secteur.

Le groupement met en avant la fin de ses relations avec le tribunal de commerce en raison de la dématérialisation des sources et, plus globalement, la diminution des actes : leur nombre est passé de 65 171 en 2011 à 47 790 en 2014.

Une réunion avec les délégués du personnel est programmée ce lundi 14 septembre à Lyon. 6 postes de clercs et 3 postes d'employés de bureau sont sous la menace, sur un effectif d'environ 30 personnes.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
Faire défiler vers le haut