gendarmerie
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Isère : un conducteur intercepté à 250 km/h sur l'autoroute

Pressé d'arriver à Walibi, un jeune homme de 19 ans s'est fait contrôler à 250 km/h. Titulaire du permis probatoire, il sera convoqué en justice en 2019.

Un conducteur de 19 ans roulait à 250 km/h sur l'autoroute lorsqu'il s'est fait intercepter par des gendarmes, à Saint-Quentin-Fallavier. Le jeune homme, originaire de Bron, était accompagné de trois passagers. Ces derniers souhaitaient rejoindre le parc d'attractions Walibi au plus vite dans l'espoir d'éviter la file d'attente à l'entrée du parc. Détenteur seulement du permis probatoire, le conducteur n'était pas autorisé à dépasser les 110 km/h. La vitesse retenue contre lui sera finalement de 237 km/h, indique Le Progrès. Son permis lui a été retiré et il sera entendu par la justice en février prochain. Son véhicule, une Golf, a été immobilisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

à lire également
Sur le site de la Manufacture des Tabacs, la faculté de Droit de l'Université Jean Moulin Lyon 3 ouvre pour la première fois ses portes en soirée, le jeudi 4 octobre. Au programme : conférences de ténors du barreau, procès fictif du personnage Severus Rogue de Harry Potter ou projection et débat autour du documentaire déjanté "Ni juge, ni soumise" en présence de la juge d'instruction belge Anne Gruwez  et des réalisateurs de l'émission Strip-tease...
1 commentaire
  1. Galapiat - 1 août 2018

    confiscation vente du véhicule par les Domaines le fruit de la vente pour les hôpitaux des polytraumatisées de la route
    suppression du permis avec interdiction de le repasser pendant 5 ans. Obligation de service dans un hôpital soignant les polytraumatisés un jour par semaine pendant 2 ans ou 24 mois prison.si les sanctions ne sont pas coercitives aucun effet.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut