Georges Fenech favorable à la création d'un "procureur européen"

Interrogé sur Europe 1, le député du Rhône souhaite renforcer la coopération en matière de justice au sein de l'espace Schengen.

Invité ce vendredi matin d'Europe 1, le député du Rhône et secrétaire national de l'UMP en charge de la justice, Georges Fenech, est revenu sur la terrible affaire du meurtre de la petite Chloé à Calais. Le meurtrier présumé, un ressortissant polonais, faisait l'objet d'une interdiction définitive du territoire français. "Un leurre", selon Georges Fenech qui soutient que cette mesure n'est "pas respectée".

Pour lui, d'autres actions peuvent être menées comme la mise en place d'un "casier judiciaire européen" ou même "la création d'un procureur européen". "On a fait le mandat d'arrêt européen. Dans cette affaire c'est d'ailleurs sur le titre du mandat d'arrêt européen que le suspect a été remis par la France aux autorités polonaises", appuie l'ancien magistrat qui se désole de constater que l'institution Eurojust* est encore "une coquille vide". "Il faut qu'on avance encore sur les moyens de surveillance et de coopération au sein de l'espace Schengen", préconise Georges Fenech.

*Fondée en 2002, Eurojust a pour mission de promouvoir et renforcer la coordination et la coopération entre les autorités nationales dans la lutte contre la criminalité transfrontalière grave engagée dans l’Union européenne.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - 18 avril 2015

    pour une fois ceci nous change, un homme dont les compétences et les connaissances ne sont plus à démontrer, qu'attendent les autorités européennes pour lui confier l'organisation d'une instance chargée de faire 'tourner la machine'.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut