Escroquerie à la Sécu :une infirmière libérale mise en cause

Une infirmière libérale âgée de 53 ans a été interpellée ce mercredi. Elle est soupçonnée d'avoir, entre fin 2009 et mai 2014, escroqué la Sécurité Sociale à hauteur de plus d'un million d'euros.

Cette Lyonnaise du 3e arrondissement, dans le cadre de son activité professionnelle à Vaulx-en-Velin, a établi des fausses factures et procédé à des surfacturations au préjudice de la Sécurité Sociale pour un montant de 1 068 000 d'euros.

Les investigations menées dans le cadre de l'enquête ont également permis la découverte et la saisie de 884 269 euros, à la fois sur les comptes bancaires de l'intéressée et ses assurances vie.

Le parquet a décidé l'ouverture d'une information judiciaire pour escroquerie, faux et usage de faux.

à lire également
Commissariat du 8e
Dans le 8e arrondissement de Lyon, un homme avait pris pour habitude de fouiller dans les boites aux lettres pour chercher les clés. Il cambriolait ensuite les appartements. Il vient d'être condamné à de la prison ferme.
11 commentaires
  1. Gemini - 11 juillet 2014

    Ce fléau doit être combattu. Pour une de trouvée, combien passent entre les mailles du filet ?Dans les fraudes à la sécu établies, les fraudes de ce genre représentent environ 80% ! C’est énorme.

  2. Sophie_Lyon - 12 juillet 2014

    Tout doit être confisqué et rendu à la sécu. Ces fraudes, contrairement à ce qu'on peut entendre ça et là, représentent la majorité du déficit de la sécu; ce ne sont pas les malades qui coûtent cher mais tous les parasitages et gaspillages autour des malades. Les professionnels de santé, paramédicaux, transporteurs, ne sont pas assez contrôlés

  3. kaoetic - 12 juillet 2014

    Il faut se féliciter de la répression de cette nouvelle fraude. Il semble que nous pourrons récupérer une grande partie de cette fraude. Il faut intensifier cette lutte . Il n'y a pas de raison que ce soit toujours les assures qui fassent les efforts pour sauver un bien commun: la sécurité sociale , le droit à la santé pour tous !

  4. infirmier - 13 juillet 2014

    Moi-même infirmier libéral, une question me taraude l'esprit: Est-ce son chiffre d'affaire qui est de 1M€ sur 5 ans ou est-ce vraiment une fraude de 1M€ en plus de son CA?je me pose cette question car, le CA moyen d'un infirmier libéral est de 80000€/an, la plupart du temps nous travaillons en binôme soient 80000€X2= 160000€ de CA par an pour un cabinet.Ce qui fait 800 000€ pour 5 ans....Si cette dame travaille seule, elle peut effectivement prétendre gagner 800 000€ de CA sur 5 ans, elle

  5. infirmier - 13 juillet 2014

    Moi-même infirmier libéral, une question me taraude l'esprit: Est-ce son chiffre d'affaire qui est de 1M€ sur 5 ans ou est-ce vraiment une fraude de 1M€ en plus de son CA?je me pose cette question car, le CA moyen d'un infirmier libéral est de 80000€/an, la plupart du temps nous travaillons en binôme soient 80000€X2= 160000€ de CA par an pour un cabinet.Ce qui fait 800 000€ pour 5 ans....Si cette dame travaille seule, elle peut effectivement prétendre gagner 800 000€ de CA sur 5 ans, ell

  6. infirmier - 13 juillet 2014

    serait dans la moyenne, et si elle travaille plus que les autres (800000€ étant une moyenne) elle peut effectivement arriver à 1M€ sur 5 ans.Après il faut savoir ce que la sécu entend par fraude.Nos actes sont conventionnés, nous avons une nomenclature des actes qui est devenu complètement obsolète par rapport aux soins que nous effectuons quotidiennement.

  7. Sophie_Lyon - 13 juillet 2014

    Et avoir acheté 6 appartements depuis 2009 ? ne pas payer d'impôts ? c'est tout ?!! En plus elle a le culot de venir se justifier sur M6; le monde ne tourne pas rond.

  8. infirmier - 13 juillet 2014

    A titre d'exemple: si l'on passe chez votre grand-père pour lui prendre la tension, lui donner ses médicaments, lui mettre ses bas de contention, lui instiller des collyres dans les yeux... bref des actes que toutes les infirmières de France font quotidiennement, il faut savoir que, pour la sécu, ces actes ne sont pas remboursables et que si l'infirmière facture ces soins et se fait rembourser par la CPAM c'est considéré comme une fraude.

  9. infirmier - 13 juillet 2014

    Logiquement nous sommes sensés faire payer les patients et ils ne seront pas remboursés....Je ne sais pas ce qu'a fait cette infirmière( actes facturés non effectués, facturation sur patient hospitalisé, mauvaise interprétation de la nomenclature...), je ne cherche pas à minimiser les faits, mais avant de la clouer au pilori il convient d'être très prudent sur le terme de 'fraude'.

  10. infirmier - 13 juillet 2014

    Si demain nous faisons tous payer nos patients pour des actes qui, selon la sécu, ne sont pas remboursables, je vous laisse imaginer la réaction des patients et des familles.Enfin: mais pourquoi la sécu attend 5 ans pour mettre fin à des agissements qu'elle considère comme frauduleux?

  11. Sophie_Lyon - 14 juillet 2014

    Je ne suis pas d'accord avec votre argumentation; il ne devrait pas y avoir besoin de la menace du contrôle pour exercer sa profession de manière honnête. Chacun doit prendre en compte que la sécu est un bien public qui appartient à tous; frauder la sécu devrait être très lourdement sanctionné, qu'il s'agisse des malades ou des pro. D'autre part si l'on peut acheter 6 appartements en 5 ans et accumuler 800 000 euros de liquidités, nul doute que les vocations vont éclore.

  12. Sophie_Lyon - 14 juillet 2014

    Chaque profession a ses brebis galeuses, le but n'est pas de jeter le Bb avec l'eau du bain mais chaque profession doit faire le ménage des brebis galeuses qui discréditent l'ensemble d'une profession. le minimum est de ne pas cautionner ou tenter de justifier ces pratiques.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut