Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d'écran Google Street View)
Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d’écran Google Street View)
Article payant

Enquête sur le FC Vaulx : “Une opération mains propres de la mairie”

S’il reconnaît les factures dans les bars à hôtesses, Me Christophe Bruschi, conseil de l’ex-président du FC Vaulx Ali Rechad, visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance, pointe le réveil tardif de la maire, Hélène Geoffroy, qui a saisi le procureur de la République en mars. L’avocat justifie les mouvements d’argent autour de la commission sur le transfert de Kurt Zouma à Chelsea par une tentative d’escroquerie dont aurait été victime son client.

Face au pressing, Ali Rechad amorce la contre-attaque. Mis en cause par un rapport d’audit commandé par Hélène Geoffroy et visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance après que la maire a saisi le procureur de la République le 12 mars, l’ex-président du FC Vaulx réfute, par la voix de son avocat, les faits qui lui sont reprochés. C’est le sens de la note remise à l’officier de police judiciaire par Me Christophe Bruschi. “Ali Rechad conteste catégoriquement avoir commis quelques faits délictuels ou criminels (…) il n’est en outre bénéficiaire d’aucun enrichissement personnel”, tonne son conseil, alors que l’enquête suit son cours à la DIPJ et que le parquet “refuse de commenter une enquête en cours” selon la formule consacrée. Le dossier ne devrait pas être bouclé avant deux à trois mois. Et Me Bruschi de pointer le calendrier, à l’instar des opposants d’Hélène Geoffroy au conseil municipal du 11 avril dernier (lire Lyon Capitale de mai).“Pour des raisons évidentes de basses manœuvres politiciennes, à maintenant moins d’un an des prochaines élections municipales, la mairie de Vaulx-en-Velin s’est réveillée, et en commandant un audit (…) a imaginé pour les besoins de la cause mener une opération mains propres”, tance l’avocat dans un communiqué de presse. À Lyon Capitale, il a précisé son incompréhension quant au délai de réaction de l’exécutif municipal alors qu’un important déficit était mentionné dans les comptes certifiés du club pour l’exercice 2015. Il évoque par ailleurs une “guerre de pouvoir” dans le changement mouvementé de direction.

Il vous reste 54 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Hôtel de police © Tim Douet
Un jeune homme de 18 ans a été interpellé à Vaulx-en-Velin dans la nuit de vendredi à samedi. Sans permis de conduite, il a encastré le véhicule d’un ami dans un poteau avant de tenter de prendre la fuite. En vain.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut