Gendarmerie de Limonest (capture écran Google streeview)

Deux fillettes mortes dans leur lit à la gendarmerie de Limonest

Retrouvées inanimées, ce dimanche, en fin de journée, à leur domicile, les enfants de 3 et 5 ans n'ont pu être réanimées. Une enquête devant déterminer les causes de leur mort a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Lyon.

Drame familial au domicile de fonction d'un gendarme de Limonest. Ce dimanche en fin de journée, deux petites filles ont été retrouvées inanimées dans leur lit. C'est leur mère qui les a découvertes, comme le raconte Le Progrès. Les secours n'ont pu réanimer les fillettes, âgées de 3 et 5 ans. La famille vit dans un appartement de fonction attenant à la caserne de gendarmerie de Limonest, où officie le père.

Empoisonnées par leur mère ?

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon, pour déterminer les causes de ces décès, et confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Lyon. Le père de famille ainsi que plusieurs témoins ont été entendus durant la nuit. Choquée, la mère a été conduite à l'hôpital. L'autopsie des corps devrait livrer des éléments supplémentaires quant aux circonstances des décès.

Dans la matinée, RTL annonçait que la mère des fillettes serait à cette heure la principale suspecte, citant une "source proche de l'enquête". Elle aurait pu empoisonner ses filles. Toujours selon RTL, le père de la famille, absent au moment des faits, lui aurait fait part de son désir de la quitter.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut