Bron : des violences présumées sur un nourrisson

Un couple de jeunes parents est fortement soupçonné d’avoir fait subir des violences à son bébé âgé de trois semaines. Ils ont tous deux été placés sous contrôle judiciaire.

Ce dimanche, un nourrisson de trois semaines est amené à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron par ses parents. Ceux-ci s’inquiètent de troubles sévères chez leur progéniture. L’examen du nouveau-né révèle une fracture du crâne, ainsi que des hématomes liés à des violences, relate Le Progrès. Le bébé a dû être placé dans un coma artificiel. L’hôpital procède alors à un signalement pour maltraitance.

Les parents, originaires de Givors et respectivement âgés de 20 et 21 ans, ont évoqué lors de leur garde à vue un choc lié à une chute de la table à langer et un coup de coude accidentel. Néanmoins, la gravité des blessures ne semble pas coïncider avec cette version. Le couple a été présenté au parquet ce mercredi et mis en examen pour “violences volontaires par ascendant”. Tous deux sont désormais sous contrôle judiciaire.

Faire défiler vers le haut