Attentat Isère : enquête ouverte après diffusion d'un selfie macabre

Enquête ouverte après la diffusion d'un selfie de Yassin Salhi avec la tête de sa victime, Hervé Cornara sur un compte proche du groupe Etat islamique.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête samedi, après la diffusion, sur un compte Twitter proche du groupe État islamique, d'une photo décrite comme étant un selfie macabre pris par Yassin Salhi avec la tête de sa victime, Hervé Cornara. Le compte en question a été suspendu par le réseau social alors qu'une enquête a été ouverte pour les chefs d' "apologie d'acte de terrorisme", de "provocation à la commission d'acte de terrorisme" et d' "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Yassin Salhi résidant à Saint-Priest, a été interpellé le 26 juin dernier après l'attaque du site de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Il avait aussi assassiné son patron Hervé Cornara. Il a été mis en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - dim 19 Juil 15 à 11 h 41

    pas d'amalgame qu'ILS disent , la férocité des actions ajoutée à la suite du geste ,/complétez vous mêmes/.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut