Air Cocaïne : les deux pilotes placés en détention

Les deux pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos ont été interpellés et écroués en attendant d’être présentés au juge d’instruction marseillais Christine Saunier-Ruellan dans les jours à venir.

Pascal Fauret et Bruno Odos viennent d'être écroués. Interpellés ce lundi matin suite à la délivrance d'un mandat d'amener par la juge Christine Saunier-Ruellan, dans le cadre du volet français de l'affaire Air Cocaïne, les deux pilotes rhônalpins ont été présentés au juge des libertés et de la détention de Lyon, pour Pascal Fauret, originaire de l'agglomération, et de Grenoble pour Bruno Odos, qui habite en Isère. Les deux juges ont donc décidé le placement en détention en attendant que les pilotes soient présentés au juge d'instruction marseillais qui travaille depuis 2013 sur un vaste trafic de drogue transatlantique.

Le transfert des deux pilotes vers Marseille se fera à une date ultérieure. D'ici là, ils resteront en détention au maximum cinq jours selon le délai légal.

“C’est pathétique”

Ce matin, à l'annonce de leur interpellation, Eric Dupond-Moretti, avocat des pilotes, se disait "révolté et atterré", lui qui n'avait eu de cesse depuis le retour de Pascal Fauret et Bruno Odos en France de marteler que ses clients se tenaient à la disposition de la justice française.

"On avait demandé qu'on nous convoque, mais il a fallu que les mauvaises habitudes l'emportent. C'est pathétique. (…) On préfère, plutôt que de les convoquer, envoyer les gendarmes devant la famille, l'humiliation de l'arrestation...", a notamment déclaré l'avocat star sur BFM TV.

1 commentaire
  1. spacelex - mar 3 Nov 15 à 12 h 12

    France terre d'asile. France terre des droits de l'Homme. Ou France terre d'oppression de ses enfants. Je perds la raison ? Le premier ministre c'est Manuel Valls ou Pierre Laval ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut