Air Cocaïne : 20 ans de prison requis contre les pilotes rhônalpins

Le procès des 4 Français, dont deux pilotes de Rhône-Alpes, se poursuit en République Dominicaine, accusés d'avoir transporté de la cocaïne dans leur avion. En fin de semaine dernière, le ministère public a requis 20 ans de prison.

La nouvelle est tombée vendredi dernier. Le ministère public de République Dominicaine a requis 20 ans de prison contre chacun des 4 Français en procès dans l'affaire dite "Air Cocaïne".

Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes originaires de Rhône-Alpes, ainsi que l'intermédiaire Alain Castany et le passager Nicolas Pisapia sont accusés d'avoir formé un réseau international de trafiquants de drogue.

Une dernière audience est prévue ce mercredi, au cours de laquelle le ministère public s'adressera directement à la défense, qui a pour sa part réclamé l'acquittement.

Le 21 mars 2013, 26 valises remplies de cocaïne à bord d’un Falcon 50 étaient retrouvées alors que les deux pilotes devaient amener à l’appareil jusqu’à Saint-Tropez avec à bord deux passagers français, également arrêtés. L’avion, qui appartient à Alain Afflelou, était affrété par la société de location lyonnaise SN-THS. Si le lunetier a été depuis mis hors de cause dans cette affaire, ce n’est pas le cas de l’Isérois Bruno Odos et de Pascal Fauret, originaire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.

Les avocats de la défense espèrent convaincre le jury du caractère commercial du vol, ce qui retirerait aux pilotes la responsabilité des marchandises transportées.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut