Capture d’écran 2014-07-24 à 10.42.13
L’école Jean Vilar @google maps

Vaulx : 2 ans de prison ferme pour l’agression d’un élève

Un homme âgé de 27 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon à 3 ans de prison dont 2 ans fermes, avec un mandat de dépôt à la clef. Il était accusé d’avoir violemment frappé, le 24 juin dernier, un écolier âgé de 11 ans dans l’enceinte de l’école Jean-Vilar à Vaulx-en-Velin.

Interpellé ce dimanche soir, Abdel J. a été présenté devant le tribunal correctionnel ce mercredi.

Des faits violents

Les faits reprochés sont violents, de l'aveu même de l'avocate du prévenu, Me Del Vecchio. Un homme en jogging, qui se promenait avec son chien, s'est introduit au sein de l'établissement pour une histoire de ballon. Il s'en est pris au jeune Moktar, l'a jeté au sol et l'a atteint au visage. L'institutrice est, heureusement, rapidement intervenue.

Les doutes du dossier

L'école a été particulièrement touchée par cette intrusion. Seulement voilà, l'avocate de l'homme de 27 ans souligne les "zones troubles" du dossier. Abdel J. conteste les faits pour lesquels il a été condamné. "J'ai demandé un complément d'information au sujet d'un alibi, avance Me Bénédicte Del Vecchio. Mon client assure avoir joué avec un ami à des jeux vidéo, dans un appartement situé loin de l'école", ajoute-t-elle.

Le témoignage par écrit de cet ami, "jamais entendu par la police", n'a pas convaincu le tribunal. De plus, le prévenu n'a pas été formellement identifié par les témoins, seulement par la victime. "Il y a eu beaucoup d'hésitations", estime l'avocate.

Un profil similaire

Pourtant, les enquêteurs s'appuient sur un profil qui correspond au jeune homme, habitué à "traîner, en jogging blanc, avec un chien, sur le boulevard Lénine", comme le relate Le Progrès. Abdel J. encourait 7 ans d'emprisonnement. Incarcéré à Corbas, il s'interroge sur un éventuel appel, nous indique son avocate.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut