médecins

Un médecin de Vaulx-en-Velin aurait escroqué la Sécu de 800 000 €

Une généraliste de Vaulx-Village aurait facturé des actes fictifs, notamment des consultations nocturnes, pendant plus de quatre ans.

Entre janvier 2011 et mai 2015, une femme médecin généraliste de 59 ans, installée à Vaulx-Village, aurait perçu indûment plus de 801 000 euros aux dépens de la Sécurité sociale, informe le journal Le Progrès.

La majeure partie (700 000 euros) du fruit de cette escroquerie provient d'une facturation au tarif de nuit de consultations pourtant effectuées en journée : à 65,50 € la consultation "nocturne" contre 23 € le jour, les sommes grimpent rapidement. De nombreux patients, bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle) ou de l'AME (aide médicale d'État), ne se rendaient pas compte de cette surfacturation. De surcroît, les prétendues consultations de nuit de la professionnelle n'étaient suivies ni de prescription, ni d'acte complémentaire, alors qu'elles sont en général des consultations en urgence.

Elle avait investi dans l'immobilier

Autre détournement : des actes facturés pour tous les ayants droit d'une même carte Vitale. Là, certains patients ont alerté l'Assurance maladie en découvrant des anomalies dans leur relevé de remboursements.

Selon Le Progrès, la généraliste a beaucoup investi dans l'immobilier : propriétaire d'une douzaine de studios à Lyon, Uzès ou Thonon-les-bains, elle possède également un garage automobile à Vaulx-en-Velin. Elle aurait aussi transféré environ 400 000 euros au Maroc, notamment pour acheter une maison à ses parents à Marrakech.

Elle a été présentée vendredi 11 décembre à un juge d'instruction, qui a requis un mandat de dépôt.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut