Lyon : la patronne d’un salon de massage interpellée pour proxénétisme

La gérante d’un salon de massage du 3e arrondissement est soupçonnée d’être à la tête depuis 2013 d’une entreprise illégale et de faire pratiquer à ses employés des caresses sexuelles.

C’est la deuxième affaire de ce type que relatent les médias lyonnais en quelques mois. Une Lyonnaise de 34 ans, gérante d’un salon de massage situé boulevard Vivier-Merle (Lyon 3e), a été interpellée mardi par les forces de l’ordre, relate Le Progrès. Elle est soupçonnée de proxénétisme aggravé pour avoir fait pratiquer à trois masseuses des caresses sexuelles sur ses clients.

L’établissement Le Topaze n’avait plus d’existence légale depuis 2013 et n’était depuis lors plus visible de la rue. Les clients pouvaient exclusivement prendre rendez-vous via Internet. Les massages se déroulaient dans un appartement où des accessoires érotiques ont été retrouvés par les enquêteurs de la brigade des mœurs de Lyon, qui suivent l’affaire depuis le mois de janvier.

La gérante gardait la majeure partie de ses gains en liquide. Le préjudice atteindrait plusieurs milliers d’euros, selon Le Progrès. La trentenaire a été présentée au parquet ce jeudi en vue d’une ouverture d’information.

1 commentaire
  1. pelican - ven 18 Sep 15 à 23 h 03

    c'etait la p'tite prime aux clients fideles

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut