Les poursuites contre l’avocat Dubruel déclarées nulles

Le tribunal correctionnel de Paris a jugé jeudi que les poursuites engagées par une association antiraciste contre l’avocat lyonnais Alexis Dubruel étaient nulles. Celui-ci avait demandé la récusation d’un magistrat au nom juif dans une affaire de garde d’enfant.

La 17e chambre a déclaré nulle la citation directe de l’association Mémoire 2000 car les propos litigieux n’y étaient pas repris, explique ce vendredi Le Parisien.

La présidente a en effet expliqué que le caractère public de l’infraction de complicité de provocation à la discrimination raciale reprochée à l’avocat ne pouvait être retenu.

L’affaire avait commencé avec un banal conflit familial autour d’une fillette. La grand-mère, défendue par Me Dubruel, avait attaqué la mère mi-2012 en l’accusant de ne pas respecter son droit de visite. Le juge Albert Lévy avait renvoyé sa décision sur d’éventuelles sanctions. L’avocat, révolté par ce renvoi, avait demandé la récusation du magistrat, mettant en cause son impartialité dans ce dossier, "où le père de la prévenue s’appelle Moïse".

En 2013, Alexis Dubruel a été radié du barreau de Lyon, il a fait appel de la décision.

à lire également
Palais de justice de Lyon © Tim Douet
L’homme soupçonné d’avoir provoqué feux de poubelles et de voitures le 24 mars au soir n’avait pas été entendue, les policiers redoutant qu’il ne soit atteint du coronavirus. Testé négatif, il doit être présenté au parquet ce 28 mars.
Faire défiler vers le haut