Abou Sofiane
@Tim Douet

Affaire Zahia : la peine d’Abou Sofiane alourdie en appel

La cour d’appel de Paris a alourdi la peine d’Abou Sofiane, dans l’affaire Zahia. Le jeune homme, originaire de Mions, dans le Rhône, reconnu coupable de proxénétisme, a été condamné ce mardi à 3 ans de prison, dont deux avec sursis et à 20 000 euros d’amende.

Principal prévenu dans l'affaire Zahia, Abou Sofiane a vu la cour d'appel de Paris confirmer et même alourdir la condamnation prononcée à son encontre en première instance par le tribunal correctionnel de Paris.

Le jeune homme de 35 ans originaire de Mions a été reconnu coupable de proxénétisme et condamné à 3 ans de prison, dont deux avec sursis, et à 20 000 euros d'amende. La cour d'appel a précisé que la partie ferme de sa condamnation est aménageable, précise l'AFP.

L'avocat d'Abou Sofiane a d'ores et déjà indiqué que son client allait se pourvoir en cassation pour contester cette décision.

L'ancien participant de l'émission de télé-réalité Nouvelle star est accusé, depuis 2010, d'avoir été le proxénète de la jeune Zahia dans l'affaire qui a secoué le monde du football français.

Invité de l'émission L'Autre Direct sur Lyoncapitale.fr en mai dernier, Abou Sofiane avait livré sa version des faits, relatée dans un livre, Zahia m'a tué – Mon combat pour la vérité. Une vérité qui n'a dont pas été celle de la cour d'appel de Paris.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut