Wovenhand à l'Epicerie Moderne : au coeur des ténèbres

Chez David Eugene Edwards, le rock fleure bon le sang, la sueur et les larmes de pétrole, en un équivalent musical du film There Will Be Blood. Rarement ces dernières années l'on aura vu musicien si habité et si intense. Avec Wovenhand, Edwards aura en sus réussi à livrer un projet musical encore plus sombre que le précédent où manquent les cavalcades de lumière qui venaient éclaircir l'univers de 16 Horsepower. Mais si l'on aime les incantations, Wovenhand se pose là.

Wovenhand. Le 11 mai à L'Epicerie Moderne, place René Lescot, Feyzin.
04 78 89 98 70. www.wovenhand.com
lien

à lire également
Les Como Mamas / Ludwig Von 88 © Aaron A. Greenhood / DR (montage LC)
En attendant Katerine (si vous avez la chance d’avoir une place) et la bande à Emmanuelle Seigner, voici deux concerts pour se chauffer les oreilles les premiers jours de décembre à Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut