Tu peux garder un secret ? d'Alexandre Arcady

France. 1h46

Delphine travaille dans une boîte de pub. Lors de l'anniversaire de son patron, elle affirme entretenir une relation torride avec celui-ci pour ne pas révéler son célibat à ses collègues. La rumeur prenant le pas sur la mauvaise plaisanterie, la situation devient rapidement incontrôlable. D'autant plus que le patron, bel homme, marié, père de famille, n'a jamais entendu parler d'elle et vit déjà, en secret, une liaison torride avec une maîtresse flamboyante.

Malgré un pitch assez original sur les méfaits de la rumeur, cette adaptation du roman éponyme d'Isabelle Alexis se révèle un long métrage assez commun avec les désormais traditionnelles problématiques hormonales des célibataires au long cours. Un genre dans lequel se sont illustrées les trois principales comédiennes de l'aventure dans une même pièce de café-théâtre, à savoir, Arrête de pleurer Pénélope. Juliette Arnaud, Christine Anglio, Corinne Puget, les trois " copines ", on d'ailleurs eu l'honneur de pouvoir retoucher leurs textes aux côtés d'Alexandre Arcady afin d'y apporter leur savoir faire et leur belle complicité. Le trio use donc des ficelles du spectacle vivant dans cette comédie improbable qui repose sur des dialogues au rasoir. Enfin, qui devrait... L'entrain qu'elles pouvaient susciter sur scène, portées par le public, ne transpire malheureusement pas à l'écran et la mise en scène plan-plan d'Arcady n'arrange guère leurs affaires. Le réalisateur du Grand Pardon ou encore de L'Union sacrée ne parvient pas à imposer la moindre mesure à cette comédie qui flirte même avec le ridicule quand des dauphins s'en mêlent. Pierre Arditi, quant à lui, dans ce rôle de patron coureur de jupon, semble tout droit sorti d'une pièce de boulevard. Il ne manque finalement qu'un amant dans le placard pour que cette comédie ne finisse en un vaudeville sans rythme ni saveur.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut