Philippe Reynaud

Rhône-Alpes Cinéma : le PS attaque les Verts

Le feuilleton sur la responsabilité de l’annulation par le tribunal administratif de la convention liant la Région à Rhône-Alpes Cinéma se poursuit cet après-midi, avec la réaction du groupe PS au conseil régional.

Jeudi après-midi, c'est le groupe “PS et apparentés” à la Région Rhône-Alpes qui monte au créneau pour soutenir le président socialiste, Jean-Jack Queyranne, attaqué un peu plus tôt par les Verts. "La Région, actionnaire de Rhône-Alpes Cinéma, a été autorisée à participer au capital par décret en Conseil d’Etat", rappellent les élus PS, qui assurent que "l’épouvantail du financement d’une structure privée lucrative ou du clientélisme, agité par EELV, relève du fantasme et de la désinformation". "Au regard de ce qui est pratiqué dans d’autres régions, la création d’une structure publique (de type EPCC) constituerait l’exception : la plupart des régions financent le cinéma en gestion directe ou via des subventions à des associations", assurent-ils, contrairement à Etienne Tête, conseiller EELV à l'origine de l'annulation.

EELV accusé de vouloir “contrôler la vie culturelle”

Selon le PS à la région, "la véritable motivation des élus EELV est aujourd’hui évidente et ils doivent l’assumer : ils souhaitent mettre en place un véritable système de contrôle politique de la vie culturelle."

Les élus socialistes expliquent "s’inscrire en faux contre cette vision très intrusive des politiques culturelles, qui doivent au contraire sanctuariser la liberté et l’indépendance de la création".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut