Philippe Torreton Bluebird Claire Devers
© Julien Piffaut

Philippe Torreton en “taxi driver”

Même si Grégory Gadebois est un excellent acteur (formé à la Comédie-Française, césar du meilleur espoir masculin en 2012 pour son interprétation dans Angèle et Tony), nul ne se plaindra de son remplacement par Philippe Torreton dans Bluebird, une pièce du dramaturge britannique Simon Stephens, mise en scène par Claire Devers.

Depuis Capitaine Conan, réalisé par Bertrand Tavernier en 1996, Philippe Torreton n’a cessé d’enchaîner et de marquer les rôles de son empreinte, à la fois humaine et intense. Pour Bluebird, il se glisse dans la peau d’un chauffeur de taxi qui conduit sa Nissan Bluebird dans la nuit anglaise. On ne voit que sa nuque, les passagers se racontent et il parle aussi. Il roule, avance jusqu’au lieu d’un accident tragique, survenu cinq ans plus tôt. Terrible anniversaire aujourd’hui : il va retrouver Claire, qu’il n’a pas vue depuis le jour fatal, la disparition de leur enfant. Nul doute que Philippe Torreton saura camper ce héros au destin fracassé. Claire Devers, réalisatrice qui a fait ses preuves au cinéma dès son premier film (Noir et Blanc en 1986), mais aussi à la télévision, signe avec Bluebird sa première mise en scène théâtrale.

Bluebird – Jusqu’au 7 avril à 20h au théâtre des Célestins

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut