Paul Auster médaillé presto à Lyon

Paul Auster, dans le cadre de sa tournée de promotion pour son dernier livre, Seul dans le noir, a fait une halte brève mais remarquée dans les salons de l'hôtel de ville.
Simplement vêtu de jeans noirs, d'un petit pull bleu et de mocassins en daim, Paul Auster affiche une soixantaine fringante et, selon une fan du public, 'n'a rien perdu de ce charme' qui a, entre autres qualités, participé à son vaste succès. L'auteur de la trilogie new-yorkaise, dont la notoriété en France dépasse sans doute celle qu'il peut avoir aux Etats-Unis, a pris le micro dix secondes, pressé par le temps et peu enclin aux discours. Il a déclaré, ironique et dans un très bon Français, qu'il était 'surpris de voir autant de monde' parce qu'il s'attendait à 'une cérémonie privée' entre lui et le maire de Lyon.
Dans les salons de l'hôtel de ville, une quantité d'invités avaient pris sur eux un des livres de l'auteur, se précipitant dans sa direction avant que celui-ci ne s'échappe vers l'Institut des Chartreux où il donnait une conférence en soirée, organisée par la Villa Gillet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut