Orchestres invités : des festivités en demi-teintes ?

Alors que certains conflits pointent déjà à l’Auditorium entre les musiciens de l’ONL, Jun Märkl et Laurent Langlois, le nouveau directeur, au sujet notamment de l’étendu de son pouvoir décisionnaire sur la programmation du lieu ; le mois de novembre voit la venue du grand Sir John Eliot Gardiner, le premier invité d’une série de nouveaux rendez-vous institués par Laurent Langlois, décidément très impatient d’imprimer sa marque dans l’institution dès cette saison…

Les cinq concerts prévus dans la série des “orchestres invités” sont des plus de saison extrêmement réjouissants, notamment avec la venue en février du prestigieux Orchestre Philharmonique de Vienne qui jouera pour la première fois à Lyon. Cette nouvelle formule vise à “construire l’image internationale de Lyon, à côté des tournées à l’étranger de l’orchestre”, confie le directeur. Faire du chef d’orchestre britannique John Eliot Gardiner le premier invité est un symbole fort de cette volonté puisque l’homme est non seulement un grand chef talentueux de renommée internationale, mais aussi une figure marquante de la vie musicale lyonnaise.

Le Maestro débarque à l’Auditorium avec les deux formations qu’il a créées, le Monteverdi Choir et l’Orchestre révolutionnaire et romantique, pour interpréter Les Saisons de Haydn. “Coup double” pour Laurent Langlois avec ce concert, incarnant à la perfection le fameux rayonnement européen tant désiré par la Ville, qui réjouira les amateurs de musique autant que les politiques…

Orchestre révolutionnaire et romantique, Monteverdi Choir, direction John Eliot Gardiner.
Le 23 novembre, à l’auditorium, Lyon 3è.
04 78 95 95 95
www.auditorium-lyon.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut