NUITS DE FOURVIERE : HORS D'AGE

Brigitte Fontaine répond d'un coup d'un seul à tous ceux qui l'ont étiquetée à la hâte comme l'artiste la plus barge de la variété française. Aux mêmes, Arno, aurait pu répondre qu' "il est le plus mauvais musicien du monde, juré sur ses deux bonbons''.
Une chose est sûre, ces deux-là sont tombés dedans quand ils étaient petits, la potion magique pour Fontaine, la bouteille pour Arno. Ils ont su se construire patiemment, en respectant leurs propres velléités créatrices, sans chercher à plaire ou à vendre. Quarante ans durant, elle s'était construit une bulle dans l'underground parisien. Une bulle flamboyante, émouvante et sérieusement déjantée qui a éclaté au grand public grâce à l'album Kékéland. Lui s'est construit à Ostende, y a cassé sa voix entre cigarettes et alcool, y a pondu des albums de rock et de paroles, en anglais, en français, en flamand et réunit ses éclats de vie entre éclats de voix et éclats de rire.
Sur scène le même soir, aux Nuits de Fourvière, la préférée d'Higelin et le Tom Waits des Flandres mettront en scène et en musique leur poésie : fantasque, libertaire et provocatrice pour Fontaine, touchante, naïve et drôle pour Arno. Ils débarquent, avec chacun un nouvel album, un nouveau cru qui s'apprécie encore plus avec un peu de bouteille.

le samedi 21 juillet à 20h30, Théâtre romain de Fourvière, 6 rue de l'Antiquaille, Lyon 5.
04 72 32 00 00 ou sur
www.nuits-de-fourviere.org. Complet.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut