Nuits de Fourvière 2011 : Sting, Lou Reed, Bartabas, Texas, Buena Vista Social Club...

Après quelques fuites qui avaient agité la blogosphère la semaine dernière, la programmation du festival a enfin été dévoilée officiellement. LyonCapitale.fr vous en offre un aperçu.

Le site GénérationSpontanée avait provoqué l'effervescence dans les milieux artistiques lyonnais le 28 mars, en dévoilant une partie de la programmation de l'édition 2011 des Nuits de Fourvière. Ce lundi matin à l'Hôtel du Département, la direction du festival annonçait la liste officielle des artistes présents cette année, confirmant en partie les premiers noms dévoilés. En partie seulement, puisque cette année il y aura plus de cent représentations étalées sur les deux mois du festival, soit presque deux fois plus que les éditions précédentes.

La musique toujours au cœur du festival

Pas de festival sans tête d'affiche de calibre international. Le 21 juillet, l'un des chanteurs qui aura le plus marqué le dernier quart du XXe siècle donnera un concert appelé Symphonicity. Il s'agit de Sting, rien que cela. Il revisitera les classiques de sa carrière solo et ceux de son groupe The Police. Il y aura aussi les écossais de Texas, ou encore celui qui commença comme chanteur du groupe The Velvet Underground : Lou Reed. Une soirée Afro-cubaine réunira la chanteuse du groupe cubain Buena Vista Social Club et le pianiste Chucho Valdès. Et pour la troisième fois en quatre ans, Yaël Naïm reviendra au Théâtre de Fourvière, après le passage d'un groupe révélation : Angus & Julia Stone.

Ces stars internationales laissent tout de même une place importante à la scène française, encore une fois très bien représentée. On peut citer notamment Zazie, qui produira une compilation des sept petits albums qu'elle a composés en 2010. Calogéro sera aussi sur la scène du Grand Théâtre, pour faire découvrir un best-of de ses morceaux revisités de manière symphonique. Le duo clermontois de Cocoon fera chavirer les cœurs le 18 juillet, tandis que Catherine Ringer viendra défendre son premier album solo depuis la fin (tragique) des Rita Mitsouko. Enfin Arthur H sera l'une des affiches de la soirée “Hommage à Tom Waits“, où plusieurs artistes reprendront des titres de son album “Rain Dogs“.

Les jeunes talents sont également à l'honneur avec les irlandais de Two Door Cinema Club, dont le premier album Tourist History a fait autant de bruit que leurs performances live en 2010. Les britanniques d'Arctic Monkeys joueront aux côté de Tame Impla pour une soirée décoiffante le 11 juillet. Enfin la jeune lyonnaise Milkymee vous fera découvrir sa folk pleine de promesses, en première partie d'Aaron et de Yodélice.

Des spectacles innovants

Le théâtre proposé aux Nuits de Fourvière se veut attractif et innovant. Cette année, l'événement théâtral est une adaptation par Emmanuel Daumas de la pièce de Jean Genet : Les nègres. Co-produite avec la direction du festival, elle met en scène une troupe venue tout droit du Bénin, qui donnera cinq représentations au Théâtre du Point du Jour.

Toujours en hommage à Jean Genet, Le condamné à mort sera revisité par Jeanne Moreau et Etienne Daho, qui seront accompagnés par cinq musiciens pour lire et chanter ce texte.

Dans un registre plus léger, Miousik Papillon transformera le théâtre du Point du Jour en Music-Hall le temps de quelques soirées.

Du côté de la danse, les performances sont très attendues, notamment We Were Horses qui fera l'ouverture du festival. Créé par Carolyn Carlson et Bartabas, ce spectacle qui mêle la danse aux sports équestres séduira petits et grands, amateurs et néophytes.

Avec Anaestacia, laissez-vous transporter sur une musique de Haendel, par des comédiens aux talents de danseurs époustouflants. La beauté de la mise en scène de Nicola Hümpel vaut vraiment le détour, à la fois provocante et élégante. Enfin le festival L'original qui se déroule du 1er au 10 avril, est invité l'espace d'une soirée, où le hip-hop sera à l'honneur. Un battle de breakdance réunira les plus grandes stars françaises et internationales de cette danse née dans la rue.

Et pour finir dans le théâtre, le comique n'est pas oublié puisque le cirque Romanès installera son chapiteau sur l'esplanade de Fourvière pour 36 représentations. Le cirque de Montréal propose également un spectacle : “Psy“. L'occasion de voir le cirque d'une manière débridée et moderne. Et la grande innovation de cette année 2011, sera le festival qui s'invite dans les musées gallo-romains de Fourvière et Saint-Romain-en-Galle. Serge Valletti a imaginé des adaptations de deux pièces d'Aristophane : Stratégie d'Alice et Reviennent les lucioles. Le spectateur se retrouvera enfermé dans le musée, et après avoir assisté à la représentation, il sera convié à un “banquet“ avec les artistes.

Retrouvez l'intégralité de la programmation sur le site officiel des Nuits de Fourvières.

à lire également
La compagnie de théâtre 8e sens présente pendant les vacances de la Toussaint sa deuxième création. Dès 6 ans, "Fais de beaux rêves" invite le public à l'évasion dans l'univers du rêve et du conte pour enfants. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut