Ninja Tune à la Marquise

Pour représenter l'écurie, les deux compères d'Hexstatic devraient ouvrir le bal. "Sound has never looked so good" aiment à scander Stuart Warren Hill et Robin Brunson. Les deux acolytes, musiciens et vidéastes, mélangent les genres et brouillent les pistes. Ici, les guitares rencontrent des synthés d'un autre âge pour des sets ultra accessibles et furieusement dansants. Le son se heurte à l'image, dans un show où la vidéo fait partie intégrante de la prestation des deux anglais. Anglais, Daedelus aurait mérité de l'être. Egalement à l'affiche de cette soirée, sous ces allures de dandy victorien, le plus british des beatmakers californiens nous livrera lui aussi ses expérimentations. Peut-être légèrement plus pointu qu'Hexstatic, Daedelus propose une musique exigeante qui flirte avec le hip hop, la minimale et la techno avec, parfois, un léger relent de samba. Des rythmiques synthétiques baroques, cérébrales et sophistiquées.

www.ninjatune.net

www.hexstatic.tv www.myspace.com/daedelusdarling

Hexstatic & Daedelus.
Vendredi 7 mars à la Marquise, face au 20 quai Augagneur Lyon 3. 04 72 61 92 92 ou www.marquise.net

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut