Musée des Tissus
©Tim Douet

Musée des Tissus : Emmanuel Imberton reçu au ministère de la Culture

Emmanuel Imberton, président de la CCI Lyon Métropole Stain-Etienne Roanne, et Xavier Pelletier, le directeur général, étaient reçus hier par le directeur de cabinet d'Audrey Azoulay, Frédéric Lenica. L'avenir du Musée des Tissus était le sujet central de cet entretien.

Frédéric Lenica, en compagnie d'Irène Basilis, directrice adjointe du cabinet d'Audrey Azoulay, a rencontré Emmanuel Imberton et Xavier Pelletier. Ils ont évoqué l'avenir du Musée des Tissus. Dans cet entretien, le directeur de cabinet d'Audrey Azoulay "a insisté sur la détermination de la ministre de la Culture à trouver une solution pour assurer l'avenir de ces musées et éviter leur fermeture d'ici à la fin de l'année", indique la CCI dans un communiqué.

Un médiateur, en la personne du conseiller d'État et président du centre national du costume de scène à Moulins Thierry Leroy, vient d'être désigné sur ce dossier. Sa mission est "d'identifier toutes les hypothèses pertinentes pour faire émerger une solution dans les prochaines semaines", il devra livrer un pré-rapport au mois de juin.

Hier, un rapport de la Direction générale des finances publiques d'Auvergne-Rhône-Alpes, indiquait la nécessité pour le Musée de se trouver un partenaire extérieur pour continuer à exister.

3 commentaires
  1. 1960CANUT - 5 mai 2016

    La solution on la connait tous. Qu'il devient national me paraît la solution la plus sage. Surtout avec cette collection unique au monde il serait dommage quelle parte à Moulins..... Le problème est où ? Qu'il ne soit pas à Paris.....

  2. 1960CANUT - 5 mai 2016

    Ils sont où les politiciens Lyonnais ? Comment peut on traîner les pieds pour la survit de cet établissement ? Cette collection de 2 millions 500 000 étoffes représente le 'sang' des Canuts de cette ville et plus particulièrement de la Croix-Rousse. Notre Âme est elle à vendre ? Double sentence pour les Canuts après avoir été massacré par les armées de Paris ? Avant de finir politiquement votre mandat par le déclassement de l'A6/A7 alors que nous avons aucune alternative pour détourner le trafic , Monsieur Collomb ne finissez pas par la vente de notre âme à l'heure où les Chinois nous font le privilège de ré ouvrir la route de la soie par ce train de l'amitié ! C'est comme si vous rasiez la Croix-Rousse pour refaire un quartier du nom de 'Paris'.... Pas de collabo !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut