Musée des Confluences : Collomb veut faire plier Guilloteau

Gérard Collomb n’a que peu goûté l’annonce du retrait du département dans le financement du musée des Confluences.

Le conseil départemental du Rhône a annoncé la semaine passée, par l'intermédiaire de son président Christophe Guilloteau, qu'il se retirerait du financement du musée des Confluences en 2017. Une nouvelle qui n'a pas vraiment enchanté le président de la métropole, actuellement en déplacement au Japon. Selon Le Progrès, l'édile a menacé d'une "détérioration" des relations entre les deux collectivités locales. "Je vais demander au département de revenir sur sa décision", a lancé Gérard Collomb.

Il faut dire que le retrait du département dans le financement du musée constituerait un manque à gagner certain puisque avec une subvention de 1,2 million d'euros, il finance 10 % du budget de fonctionnement du lieu culturel.

à lire également
L'acte de décès du projet d'autoroute urbaine de l'Anneau des sciences vient d'être publié, même si sa mort avait déjà eu lieu depuis plusieurs semaines. Cette autoroute urbaine ne verra jamais le jour à Lyon, plus de 30 ans après avoir été imaginée.
7 commentaires
  1. Lyonnaise07 - 4 octobre 2016

    A l'attention de Mr Christophe GUILLETEAU Dans l'attente d'une réponse..... ----------------------------------------------------------- M. F..............Assistante Maternelle Agréée. (1992-2012) Assistante Maternelle Non Agréée. Depuis le 19 Juillet 2012 .......... Rue ............6900..LYON Tél.: 04 ............../ 06 .................... E.MAIL : ........@......... --------------------------- A l’attention de Mr Christophe GUILLOTEAU Président du Conseil départemental /Député de la 10e circonscription du Rhône 29-31 Cours de la LIBERTE / 69003 Lyon Email :.................@rhone.fr Lyon le 4 Mai 2016 Lettre A.R. /Objet : A propos d’une Injustice Administrative ….. Monsieur le Président, Par la présente, je vous fais part de mon désespoir, concernant ma situation professionnelle. En effet, suite à une iniquité émanant du Conseil Général du Rhône, en date du 27 Juillet 2012, j’ai été privée de mon travail. Du 1er Septembre 1992 au 27 Juillet 2012, j’ai exercé le métier d’Assistante Maternelle Agréée. On m’a confié 60 enfants et à priori, tout s’est bien passé. C’est un métier qui réclame, beaucoup de dialogue avec les parents, L’enjeu étant le bien-être des enfants. Je n’ai jamais failli à ma tâche. Ils ont été élevés dans un esprit familial, avec le respect des valeurs humaines. (cf. Attestations des parents 2002 -2007- 2008 – 2009 - 2011 – 2012) Mais je déplore et je le regrette de n’avoir pas pu établir un dialogue positif basé sur la confiance, la communication avec l’administration chargée de mon suivi professionnel qui décidèrent un retrait d’agrément injustifié en rédigeant un dossier n’étant basé que sur de fausses accusations ne révélant pas de fautes graves avérées. Depuis Septembre 2012, j’ai entamé une procédure au Tribunal Administratif. Bien qu’ayant démontré que les accusations portées à mon encontre, ne concernaient qu’un problème sur ma personne, la Justice a maintenu par deux fois son verdict. Décision du Tribunal : 19/10/2012 – 07/10/2015 Cette juridiction « ayant condamné » Mr Michel MERCIER en 2004 pour défaut de paiement…. Litige entre le Département et l'URSSAF / Le conseil général ferait - il des ardoises ? (cf. pièces jointes)

  2. Lyonnaise07 - 4 octobre 2016

    - A savoir que j’avais eu l’honneur de participer aux côtés de Mr Renaud PFEFFER à la manifestation du Samedi7 Juin 2014 contre la Réforme scolaire. En présence de Mme Laure DAGORNE, Conseillère du 7ème arrondissement de Lyon, qui me connait très bien compte tenu que je suis née dans ce quartier. (25/05/1959)- Que je me suis impliquée en 2008 dans la thématique « Petite Enfance », en compagnie de Mme Bénédicte LOUIS - Conseillère du 5ème arrondissement, lors de la campagne municipale de Mr PERBEN (L.N.H.)- Que Mr Lionel LASSAGNE Conseiller du 3ème arrondissement, connait mon parcours professionnel et citoyen.- J’ai à plusieurs reprises dans le cadre de ma profession, pour solliciter les conseils de Mme Dominique NACHURY, Députée de la 4e circonscription du Rhône, , Conseillère du 6ème arrondissement, (2002-2008-2009)

  3. Lyonnaise07 - 4 octobre 2016

    Les compétences du Conseil Général ayant été modifiées suite à la nouvelle législation concernant l’administration territoriale, j’ai effectué une demande de nouvel Agrément. (Juin 2015)Ce fut difficile de rencontrer la personne chargée de mon suivi de dossier (Mme V.............). C’était la même personne qui était en charge de mon dossier quand j’étais agréée.Elle ne m’avait jamais rencontré contrairement à ce qui est écrit dans le dossier de la PMI. (GATAM) Dans ma volonté de respecter les nouvelles règles, j’ai suivi scrupuleusement les différentes étapes. Et bien qu’ayant exécuté à sa demande les modifications de l’espace de jeux, elle n’est jamais venue constater les modifications.

  4. Lyonnaise07 - 4 octobre 2016

    Mais dans son rapport, elle me décrit comme une personne qui apparait en difficulté à échanger et à communiquer. Me reprochant une attitude autoritaire. Compte tenu que l’entretien s’est effectué en présence d’une auxiliaire puéricultrice en stage mais que j’étais seule face à deux personnes, vous en déduirez mon impossibilité de me défendre contre ses propos mensongers J’associe les entretiens médicaux et psychologiques du 3 et 13 Novembre 2015 à ce refus d’agrément. Ce ne fut pas des entretiens basés sur l’avenir de mon agrément mais sur mon passé professionnel.La réponse fut négative et confirma l’acharnement administratif dont j’étais victime depuis 10ans. (2002-2012) On me reprochait mon esprit « trop nounou » et pas assez « professionnel »

  5. Lyonnaise07 - 4 octobre 2016

    Bien que les compétences de cette administration aient été déplacées dans le cadre de la Métropole, et dans le souci de vous faire part vous faire connaître les véritables causes de cette iniquité administrative, je sollicite un entretien. Vous remerciant par avance de votre attention, veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de mon profond respect. M. F.............. AIDEZ-MOI à RETROUVER MA DIGNITE PROFESSIONNELLE ! Ci- joint : Dossier de retrait – Dossier procédure de Justice - Dossier de demande de nouvel agrément- Tableur expliquant les pertes de salaires et le coût de cette iniquité à la communauté (Pole Emploi) - Photos d’enfants (L’autorisation du droit à l’image était respectée et indiquée dans le contrat) P.S. En dépit des décisions iniques de la Justice, je reste déterminée à me battre pour que la Vérité éclate et retrouver ma dignité morale et professionnelle, renforcée par le désir de retrouver le sourire des enfants.

  6. Lyonnaise07 - 11 octobre 2016

    Années: 2012 2013 2014 2015 2016 Pertes de salaires: 4116 11547 12041 14467 28870 = 71041 Pertes de salaires 71041 + Pole Emploi 55576 126617. L'iniquité administrative dont je suis victime depuis le 1er Septembre 2012 m'a couté en Pertes de salaires: 71041E. Sans oublier Pole Emploi qui m'a indemnisé pendant 1095 Jours (49.68E./j.) + 138 jours (7.80E./jour) = 55576E. J'ose espérer que le recours en appel, me rendront ma dignité professionnelle. M'indemnisera les pertes financières causées par la haine du Conseil Général du Rhône = Métropole .Mais malgré mes espérances de Justice, les dommages concernant les préjudices morales et professionnels sont incalculables et indélébiles.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut