© Patrick Berger

Montalvo à la Maison de la danse : "Gloria", un hymne à la vie

Depuis Paradis créé en 1997, José Montalvo ne cesse de séduire les publics du monde entier avec sa danse métissée, ses scénographies colorées imbriquant des jeux de montage entre les corps et la vidéo, faisant toujours exploser sur scène une rage de vivre et de danser avec des interprètes venus de pays et d’horizons multiples.

Gloria, sa dernière création, résonne comme un hymne à la vie qui se plaît à dénoncer avec humour le nombrilisme des humains, qui pourtant sont tous embarqués sur le même bateau.

José Montalvo la présente comme une comédie (musicale) dansée pour temps d’incertitudes. Il y fait part de ses inquiétudes sur le monde, l’avenir de la planète laissant par-dessus tout place à la jubilation et au désir d’aller vers ce qui nous rend réellement heureux, histoire de dire que la joie est plus profonde que la tristesse.

Gloria célèbre aussi la danse et tous ceux qui veulent croire en leur rêve de danser, qu’importe qu’ils soient petits, gros, maigres ou en dehors des codes. Montalvo rassemble sur scène seize danseurs, des virtuoses du hip-hop, du contemporain, du classique et du flamenco qui, tel un kaléidoscope, déploient une danse aux formes multiples aussi bien sur la musique de Vivaldi que sur du jazz manouche. Un spectacle chaleureux et optimiste bienvenu en cette fin d’année !


Gloria – José Montalvo – Du 15 au 17 décembre à la Maison de la danse, Lyon 8e – www.maisondeladanse.com


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut