Thierry Raspail, dans les couloirs de la Biennale 2017 © Tim Douet
Thierry Raspail, dans les couloirs de la Biennale 2017 © Tim Douet

MAC de Lyon, Biennale : Thierry Raspail et ensuite…

Juste avant son départ à la retraite, le directeur du MAC a confié le commissariat de la prochaine Biennale à une équipe plutôt qu’à une personnalité.

Le directeur du musée d’Art contemporain de Lyon (MAC), qui lui doit sa création en 1984 et son existence, part à la retraite ce vendredi 13 avril. Son successeur n’a pas encore été officiellement choisi. Mais Thierry Raspail sera encore le commissaire de l’exposition rétrospective Bernar Venet à la rentrée (20 septembre – 6 janvier). Il a également choisi à qui confier le commissariat de la Biennale 2019, la 15e depuis 1991, programmée du 18 septembre 2019 au 5 janvier 2020. Il s’agit des “curateurs” du palais de Tokyo à Paris. À savoir Daria de Beauvais, Adélaïde Blanc, Yoann Gourmel, Katell Jaffrès, Rebecca Lamarche-Vadel, Vittoria Matarrese, Claire Moulène et Hugo Vitrani. Cette nomination et ce choix restent dans la ligne habituelle du type de production artistique que Thierry Raspail a toujours voulu soutenir. Au moment de partir, le directeur du MAC a tenu à remercier le public qu’il a fidélisé, les artistes qu’il a côtoyés, ainsi que tous les partenaires professionnels, économiques ou politiques. Dans le message qu’il a publié sur le site du musée, il salue également quelques réussites d’artistes passées par la Biennale de Lyon 2017 : la roseraie artistique autogérée de Thierry Boutonnier, la présence de Son Ta à la triennale 2018 de New York, celle d’Anthea Hamilton à la Tate Britain à Londres, tout en rappelant l’exposition Abdessemed en cours et la présence de la collection du musée au MAC jusqu’au 8 juillet.

à lire également
Allegria – Chorégraphie de Kader Attou © Justine Jugnet
Dominique Hervieu a lancé cette semaine la 18e Biennale de la danse. Sous le signe de l’Europe, elle sera composée d’artistes choisis à la loupe, empreints de générosité et dont il émane une profondeur qui nous fera sourire pour certains, nous émouvra ou nous laissera dans le silence pour d’autres !
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut