Magma – Marie-Agnès Gillot et Andrés Marín mis en scène par Christian Rizzo © James Bort / Cristine Fu (montage LC)
Magma – Marie-Agnès Gillot et Andrés Marín mis en scène par Christian Rizzo © James Bort / Cristine Fu (montage LC)

Lyon : Marín, Gillot, Rizzo, un trio de choc à la Maison de la danse

Andrés Marín et Marie-Agnès Gillot seront la semaine prochaine sur la scène de la Maison de la danse pour Magma, une création inédite dont la direction artistique est assurée par un immense artiste : Christian Rizzo !

Initié par la danseuse et chorégraphe Brigitte Lefèvre, ex-directrice de l’Opéra de Paris, le projet autour de Magma devait à l’origine ne réunir qu’Andrés Marín, figure emblématique du flamenco contemporain, et Marie-Agnès Gillot, ex-étoile de l’Opéra de Paris. Amenés à travailler ensemble pour la première fois, les deux artistes ont répondu présent à la seule condition d’être rejoints par Christian Rizzo, qui relève ici un nouveau défi, avec deux danseurs qu’il ne connaissait pas.

“Qu’est-ce qu’être ensemble ?”

“Pour moi, dit-il, ce projet est une manière de m’ouvrir, de me confronter à deux chorégraphes et danseurs fortement inscrits dans un patrimoine, avec des danses aussi précises que le flamenco et le classique. Depuis Le Syndrome Ian et D’après une histoire vraie, j’ai ouvert un album de danse qui me permet de la questionner. Dans Magma, je me demande qu’est-ce qui fait leur danse, je vais dans le rythme du flamenco et du classique et je questionne la composition, le duo, qu’est-ce qu’être ensemble, que sont deux solos qui se croisent ?” Christian Rizzo refuse de travailler avec des codes définis à l’avance. Il aime regarder et transformer l’écriture en des jeux constants qui incluent une certaine tension entre danse, espace, scénographie et musique. Pour cette pièce, il occupe une place hybride, à laquelle il n’est pas habitué, puisqu’il ne fait pas tout.

“Aller vers autre chose, quelque chose d’étrange”

“Je n’ai jamais eu cette place, où je n’ai pas la maîtrise totale, et c’est intéressant, je sens que ça opère quelque chose sur mon regard. Qu’est-ce que j’observe, qu’est-ce que ça me fait, comment ça résonne alors que je ne viens pas de la danse et que eux ont des corps et une histoire inscrits dans la danse ? Ils travaillent ensemble, font des propositions et moi je vois comment je rentre dedans, comment je les rencontre à l’intérieur avec aussi la part musicale qui se crée au fur et à mesure du spectacle. Je vois ce qu’il y a d’intéressant, il y a des similarités et des grandes différences dans leurs pratiques respectives. Je les pousse à aller vers autre chose, quelque chose d’étrange, qu’ils ont eux-mêmes et qui fait que l’on va vers un déplacement commun.” De ce spectacle qui reste encore un mystère pour nous (il est en pleine création à l’heure où nous écrivons), on sait que la scénographie sera faite d’un sol blanc, dans un univers abstrait, flou, fantasmagorique, avec l’espoir d’une rencontre émotionnelle et chorégraphique hors du commun !

Andrés Marín, Marie-Agnès Gillot & Christian Rizzo / Magma – Jeudi 19 et vendredi 20 décembre à 20h30 à la Maison de la danse


[Article extrait du cahier Culture de Lyon Capitale n° 794 – Décembre 2019]

à lire également
En attendant de retrouver nos salles habituelles, il est temps de se remémorer des spectacles d’artistes lyonnais et internationaux qui nous ont enthousiasmés. À revoir en extraits vidéos ou en intégralité.
Faire défiler vers le haut