"Les boîtes" à la Guillotière

Ici, à la Guillotière, trente boîtes sont confiées à des habitants d'origines linguistiques diverses, invités à les "habiller" par leur histoire personnelle, avec l'aide d'étudiants de l'Ecole nationale des Beaux-Arts de Lyon. Groupe de slameuses, membres d'une association grecque ou d'une maison de retraite, couturières maghrébines mettent ainsi en boîte une part de leur intimité. "Trois jeunes filles ont conçu une boîte sur le thème de "qu'est-ce que c'est d'avoir 20 ans aujourd'hui dans un quartier populaire ?" avec rouges à lèvres, miroirs, etc" raconte Cathy Bouvard, directrice déléguée des Subsistances. Grâce aux artistes autrichiens, les habitants créent ensuite un récit - celui de leur propre vie ou une histoire inventée - qu'ils raconteront face à des invités dans leur boîte. Disposées en 6 endroits différents du quartier de la Guillotière, ces boîtes livreront leurs secrets aux passants les 29 et 30 mars après-midi, avant de rejoindre les Subsistances pour le week-end sur les langues.

Les boîtes (instructions pour une ville étrangère) à la Guillotière
les 29 et 30 mars de 15h à 18h. www.les-subs.com

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut