Thiago Martins de Melo
© Blaise Adilon

Les artistes de la Biennale > Thiago Martins de Melo

Tupinambás, Léguas e Nagôs guiam a libertação de Pindorama das garras da quimera de Mammón

L’artiste qui est psychologue de formation, cherche à raconter de manière picturale les rêves et les cauchemars de sa femme : des rêves exubérants l’amenant à se dégager de la posture de neutralité du praticien clinique. Ainsi, le geste pictural est théâtral, la palette saturée de couleurs, parfois vives et le mode de narration est très dense, dominée par les formes rayonnantes et les superpositions géographiques et temporelles.

Cette transcription visuelle des rêves de sa compagne et l’état d’empathie expérimentale qui est nécessaire pour y parvenir, l’amènent à pratiquer une peinture que l’on pourrait qualifier de post-surréaliste. La non linéarité et les stratégies associatives du collage lui permettent de saisir avec plus de justesse les fulgurances, mais aussi les entrelacs et les enchaînements de la vie psychique : en d’autres termes, la logorrhée visuelle et la narration cumulative propre au délire onirique.

Ces toiles habitées de visions et de phantasmes d’une grande force plastique, mettent en scène l’artiste et sa femme bien sûr, mais aussi tout un panthéon de figures ou de symboles des différentes cultures brésiliennes ou du monde politique. Ces peintures figurent autant la transe accompagnant la tentative de saisir les circonvolutions psychiques, que la transe propre à ce qui est l’objet de cette saisie, dans une forme de mimesis expérientielle.

--------

Artiste  : MARTINS de MELO Thiago

Titre : Tupinambás, Léguas e Nagôs guiam a libertação de Pindorama das garras da quimera de Mammón

Année de création : 2013

Où voir l'œuvre : Sucrière

--------

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut