Henri Texier à l'Amphi de l'Opéra : tout contre le jazz

Chet Baker, Bill Coleman, puis Didier Lockwood sont les noms auxquels celui de Texier a bien souvent été accolé entre les années 60 et 70, tandis qu'il jouait dans des clubs parisiens et composait quelques morceaux références. A plus de soixante ans, le musicien compte bien prouver qu'il a encore toute la fraîcheur et l'imagination nécessaires pour créer.

Henri Texier, résidence amphi jazz.
Les 27, 28 et 29 novembre, à l'Amphi de l'Opéra, place de la Comédie, Lyon 1er.
0 826 305 325.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut