Friche RVI : “On nous offre des miettes”

Comment reloger 120 personnes (selon la Mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la Mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.

On en parle depuis deux ans, mais aujourd’hui, le calendrier s’affine. Au 31 juillet 2010, les artistes, activistes politiques et squatteurs en tout genre devront quitter la Friche RVI prêtée temporairement par la Ville en 2002 à quelques collectifs rapidement dépassés par l’afflux de nouveaux résidents. Pour expliquer cet empressement, les élus mettent en avant un ensemble de problématiques : la vétusté du site, l’amiante, les risques d’accidents, le voisinage mécontent… Mais ce qui accélère véritablement cette relocalisation, c’est sans nul doute la mise en place d’un campus de l’alternance et des métiers qui devrait ouvrir ses portes en septembre 2012 avec une extension pour la SEPR (Société d'Enseignement Professionnel du Rhône), la création d’une bibliothèque, d’un gymnase, d’un espace vert, de logements étudiants… Mais voilà, le Maire de Lyon, Gérard Collomb, avait promis de trouver un nouveau lieu de résidence aux « frichards » avant expulsion.

Crise du logement

Pour Georges Képénékian, adjoint à la culture, les porteurs d’un projet artistique identifié seront installés dans un nouveau lieu, le bâtiment Lamartine, une ancienne usine mise aux normes, à côté du stade Marc-Vivien Foé toujours dans le 3e arrondissement. Une solution encore une fois provisoire, puisque le site devrait, à terme, céder sa place à une extension du terrain de foot.

« On nous offre des miettes par rapport à ce qu’est la Friche, tempête Idriss, un des nombreux musiciens qui répète au cœur de l’ancienne usine. Ça fait deux ans qu’ils sont sur le projet et on nous propose, au denier moment, 3500 m2 pour loger 400 artistes. C’est du foutage de gueule !  ».

L’adjoint au maire, conscient de ce problème d’espace, ne peut proposer une solution unique pour héberger les artistes et leurs ateliers. Pour lui, il sera indispensable pour les collectifs présents à l’intérieur du nouveau bâtiment, de mutualiser l’espace et les moyens. Lamartine deviendrait essentiellement un lieu de création. D’autres palliatifs sont envisagés pour accueillir les artistes qui eux utilisaient l’ancienne usine comme un site de stockage. Des discussions avec le maire de Tarare seraient par exemple engagées pour accueillir une ou plusieurs compagnies. Georges Képénékian rappelle également que bon nombre d’artistes n’ont pas d’accès à cette gratuité et paient une location pour leur travail : « La vie culturelle et émergente à Lyon ne se résume pas à RVI. C’est une belle aventure dont nous poursuivons l’essentiel, les fondamentaux, dans un nouveau bâtiment ». Mais les « frichards », gardiens de cette « aventure », ne limitent pas seulement l’usine à ses murs. « C’est dans cette friche, au contact d’autres artistes d’autres disciplines, que l’on trouve notre inspiration, revendique le chanteur togolais Peter Solo. C’est une question spirituelle. On veut un lieu qui porte une âme ».

« Qu’on garde les artistes qui produisent et qu’on se débarrasse du reste ! »

Pour définir qui aura accès au bâtiment Lamartine parmi ce foisonnement d’individus, les élus s’appuient sur 19 projets proposés il y a un peu moins de deux ans par des collectifs de la Friche. Les nouveaux entrants seront donc contrôlés et devront être identifiés en signant une convention. Un bien pour Thierry Philip, maire du 3e arrondissement, soucieux des problèmes de voisinages engendrés par les résidents. « Qu’on garde les artistes qui produisent et qu’on se débarrasse du reste  », déclare-t-il, agacé. Un agacement qui devrait s’amplifier dans les semaines à venir, les « frichards » ne semblant pas vraiment se contenter des solutions proposées. Le premier impératif demeurant de trouver un toit entre la fermeture de l'ancienne usine RVI le 31 juillet 2010 et l’ouverture, un mois plus tard, du bâtiment Lamartine.

à lire également
Pour sa dixième édition lyonnaise, le salon dédié à la santé et à la sécurité au travail ouvrira ses portes les 29, 30 et 31 mai à Eurexpo. En parallèle, se tiendront les premières assises de la sécurité globale des territoires, où seront débattues les questions sur la sécurité.
26 commentaires
  1. Grand Lyonnais - 9 juin 2010

    Pas simple, la friche est une belle expérience dont est sorti un tas d'artistes ou de petite sociétés qu'il faut continuer à pousser vers le haut. Après ça peut aussi etre un échec pour certains, ne pas s'enteter, trouver sa voie, dans l'art c'est ce qu'il y a de mieux

  2. guidoline - 9 juin 2010

    A Lyon, on aime l'art subversif quand il coûte très cher et qu'on le fait venir de très loin pour la Biennale d'art contemporain. Quand il est là, gratuit, bien vivant, à notre porte, il gêne.

  3. Grand Lyonnais - 23 juillet 2010

    Plus de trois quart des Frichards sont relogés et heureux de l'être. reste les squatteurs, il y en a toujours.

  4. Sans cheveux - 23 juillet 2010

    Grand Lyonnais : des sources, des preuves, cordialement, merci.

  5. Grand Lyonnais - 23 juillet 2010

    Source : collectif friche

  6. Sans cheveux - 23 juillet 2010

    je ne trouve pas de témoignages sur leur site, d'où exactement tenez vous cette info ? vous avez parlé aux frichards ?

  7. Elyonor - 23 juillet 2010

    Grand Lyonniais est un propagandiste. Pour les sources et les preuves, faudra repasser !

  8. jm calther - 23 juillet 2010

    @elyonor décidément les riches héritiéres oisives sont agressives ces temps ci

  9. Elyonor - 23 juillet 2010

    Pourquoi ce double langage JM CLATHER ? Ici, vous cassez sans talent les commentateurs de Droite. Sur le Figaro, vous vous la raclez UMP. Cliquez sur le lien dessous le commentaire.Parlez-nous, on peut peut-être vous aider !

  10. Grand Lyonnais - 23 juillet 2010

    Je viens de donner les sources PerduLNor et toi tu te recases quand pour arrêter de nous les ....PerduLNor découvre internet, trop drôle, un petit secret qu'il ne faudra pas répéter, internet n'existe pas, ce sont des tuyaux, tout le reste est virtuel, n'a aucune existence, des 0 et des 1 dans des tuyaux et dans des composants. on tire la prise, et on ne souviendra même plus de son existence. Et puis aussi, pour que Collomb fasse 53%, au premier tour lui, il a bien fallut que les soutien de Sarko le soutiennent. Il n'est détesté que par les élus de droite et leurs laquais... ici

  11. Elyonor - 23 juillet 2010

    Toujours pas de source sur les 3/4 des frichards relogés !!! Affirmer une chose que l'on n'a pas faite, est-ce dans votre abcdaire ?Etes-vous inquiet ? Vous partez en vacances ce soir et pensez que JM Calther, encarté UMPS, ne sera pas à votre hauteur pour remettre à leur place les vilains du site de Lyon Capitale.Sortez ce soir Grand LyonNiais vous déniaisez ! Cela vous changera que d'étaler votre condescendance à chacune de vos interventions.

  12. jm calther - 23 juillet 2010

    remarquez quand on est comme vous quelqu'un qui n'a jamais eu besoin de bosser pour vivre Elyonor, on ne saurait parler de vacances.

  13. Grand Lyonnais - 23 juillet 2010

    PerduLNor suit bordel on te l a déjà dit. Je répète. Au service comm de la mairie on ne fait pas comme a l UMP ou ils ont 30 pseudos pour deux. On est 8 pour un seul pseudo comme ça on de relaie on peut glander gentiment avec nos 16mois de salaires nos 12 semaines de vacances nos 25 RTT nos 8 jours enfants malade et j en passe. Bon du coup a part pour la finale du mondial et les phases finales de la C1 on peut poster H24. L autre enfoiré que je remplace est effectivement parti en vacances moi je fais nuits et week end. Je pars en vacances en aout et serais relayé par mon collègue nuits et week end 2 qui fait actuellement du camping dans le var. Lui il est vraiment con tu vas en chier PerduLNor. Surtout que sa bonne femme lui aura pété les rouleaux tout le mois de juillet il va être affuté comme un opinel.

  14. Elyonor - 26 juillet 2010

    On attend toujours les sources et les élémnts factuels du relogement des frichards annoncés par Grand Lyonniais ?Rien sur le site http://www.friche-rvi.org/V3/index.php?s=default

  15. Sans cheveux - 26 juillet 2010

    dites, au lieu de vous entretuer joyeusement la gueule, j'aimerais juste avoir une réponse à ma question... merci d'avance en cas d'éventuelle réponse.

  16. jm calther - 26 juillet 2010
  17. Sans cheveux - 26 juillet 2010

    merci JM mais vous linkez la page d'accueil du site de la Friche, et je ne vois pas où figurent dessus une news indiquant ce qu'affirme Grand Lyonnais.

  18. Madame - 26 juillet 2010

    @sans cheveux: Les relogements ne vont pas tous se faire d'un claquement de doigt, je pense que cela va prendre un peu de temps. C'est sur, cretains seront content de leurs nouveaux locaux, et d'autres ne le seront pas, c'est comme ça hélas...

  19. Elyonor - 26 juillet 2010

    huummmm... Pris la main dans le pot, Grand Lyonniais qui nous revient avec un nouveau pseudo. Trop bon !!!

  20. françis - 26 juillet 2010

    @elyonor: vous semblez bien interessé par ces artistes et cette friche madame. Aviez vous l'habitude d'y aller, de voir leurs oeuvres, leurs expos, etc? Cordialement

  21. Elyonor - 26 juillet 2010

    Et encore un pseudo pour Grand Lyonniais !

  22. jm calther - 26 juillet 2010

    Elyonor, visiblement plusieurs de ces pseudos sont les vôtres.Ah les héritières oisives ont le temps et de la schizophrénie on dirait!@sans cheveux et pignon moi aussi j'attend les preuves de vos dires.

  23. Elyonor - 26 juillet 2010

    Quel est le schizophrène ? Le JM Calther de Lyon capitale qui défend les valeurs socialistes ou le JM Calther proche du gouvernement UMP ? http://plus.lefigaro.fr/page/jean-martin-calther/commentairesPS : vous vous méprenez sur toute la ligne et cela m'amuse...

  24. Grand Lyonnais - 26 juillet 2010

    Ah mince je suis refait, quelle épée cette Nonor !!

  25. françis - 26 juillet 2010

    pardon??

  26. Grand Lyonnais - 26 juillet 2010

    Prends ton téléphone Nonor je t ai déjà dit qu internet n existait pas. Laisse Farancis

  27. Sans cheveux - 27 juillet 2010

    @ Madame : fermez votre livre 'La communication pour les nuls' et allez droit au but, merci. 'Less talks, more facts.'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut