Festival des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain : Par ici la séance !

FESTIVAL - La 26 ème édition du festival de cinéma ibérique et latino-américain de Villeurbanne a débuté mercredi 10 mars, douze longs métrages inédits ainsi que sept avant-première sont au programme d'ici le 24 mars. Six réalisateurs confirmés ou prometteurs seront présents. Au total, trente-six films de quatorze pays seront projetés aux cinémas Le Zola et au Comoedia (7ème).

Parmi la multitude d'œuvres présentées au cours de ce festival, voici quelques temps forts des Reflets :

Séance d'ouverture mercredi 10 mars

C'est, bien entendu, l'événement incontournable avec l'avant-première française du film La Buena Vida (2007) d'Andrès Wood. Déjà connu pour Machuca (2004), le réalisateur chilien ose un film choral, présentant les destins et la solitude de quatre personnages au cœur de Santiago du Chili. Une œuvre saluée par la critique, autant sur la réalisation que pour la performance des acteurs.

Rétrospective de l'oeuvre de Pérez le 13 mars

Fernando Pérez, réalisateur cubain connu grâce à des films tels que Madagascar ou Hello Hemingway sera présent pour une rétrospective de ses œuvres samedi 13 mars. La soirée sera également l'occasion de présenter son dernier film Madrigal (2007) inédit en France (voir photo), une histoire d'amour désabusée où la quête du bonheur est entravée par les besoins matériels.

Long métrage inédit de Miramón le 16 mars

Autre film à ne pas rater : le film inédit de l'espagnol Joan Miramón : Pactar con el Gato (2007) à l'affiche mardi 16 mars. A la manière du film de Cédric Klapisch, l'intrigue autour de la disparition d'une chatte borgne est prétexte à dresser le portrait de personnages dont les sentiments s'emmêlent et s'entremêlent.

L'Homme sur le Quai (1990) de Raoul Peck le 19 mars

Enfin, à voir également l'Homme sur le Quai (1990) de Raoul Peck, vendredi 19 mars. La séance sera l'occasion d'une rencontre avec l'acteur principal, Jean-Michel Martial. Ce film de l'ancien ministre de la culture dénonce la violence des années Duvalier à travers l'histoire d'une petite fille haïtienne. Les bénéfices de la séance seront intégralement reversés à une association d'aide aux victimes du séisme d'Haïti.

D'autres événements sont au programme du festival des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain : expositions, débats, courts métrages, documentaires. Les Reflets s'achèveront mercredi 24 mars avec la traditionnelle fête de clôture au son de la musique Salsa.

Programme et renseignements : http://www.lesreflets-cinema.com/

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut