Gretel, Hansel et les autres © Christophe Raynaud de Lage

En famille pour les fêtes aux Célestins ! 

Trois spectacles en décembre aux Célestins à voir en famille.

Pour Noël et les fêtes de fin d’année, Igor Mendjisky propose son adaptation théâtrale du célèbre conte des frères Grimm, Hansel et Gretel.

Il donne corps à ces deux enfants, frère et sœur, errant dans la forêt à la recherche d’une maison en pain d’épices. C’est une version moderne de la fable qu’il met en scène. Ce ne sont pas seulement les deux gamins que l’on suit mais tous ceux qui sont bouleversés par leur disparition.

La famille inquiète, la nounou en larmes, la police qui mène déjà l’enquête et une palanquée de nouveaux personnages. Dont un écureuil facétieux, un cèdre du Liban et l’inénarrable madame Guillard. L’histoire prend vie grâce aux bruitages, aux images vidéo et à la musique. Tout un univers féerique à découvrir en famille.


“Un concentré de férocité qui dévoile un théâtre intelligent et festif”


Toujours aux Célestins, durant cette fin d’année, on a décidé de miser sur les valeurs sûres. Ce sont en effet deux pièces du répertoire classique qui seront proposées. Arlequin poli par l’amour, mise en scène par l’excellent Thomas Jolly. Connu pour ses spectacles fleuves de plusieurs heures (dans les années 2010, il a monté l’intégralité de la trilogie Henri VI de Shakespeare), il revient là à une pièce qu’il a déjà mise en scène en 2006, d’une durée plus raisonnable (1 heure 20) et accessible dès 11 ans.

Où l’on retrouve un argument simple mais implacable : celui d’une fée qui séquestre un jeune homme (Arlequin) dont elle est éprise. Arlequin, qui a donné son cœur à une autre, se laissera-t-il séduire ? “Un concentré de férocité qui dévoile un théâtre intelligent et festif”, affirme Thomas Jolly.

Beaucoup de bruit pour rien est l’autre classique proposé par les Célestins, dans la deuxième moitié du mois de décembre. C’est une comédie amoureuse où les surprises se multiplient, montée par Maïa Sandoz et Paul Moulin. Avec une troupe dotée de toute l’énergie nécessaire pour rendre hommage au génie de Shakespeare.


Gretel, Hansel et les autres – Du 20 au 31 décembre
Arlequin poli par l’amour – Du 13 au 30 décembre
Beaucoup de bruit pour rien – Du 15 au 31 décembre aux Célestins, Lyon 2e


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut