Bartabas booste les Nuits de Fourvière

Au menu, quelques 35 spectacles tous azimuts, dont un qui fait exploser la billeterrie au grand galop. Et ce n'est pas Bienvenue chez les Ch'tis.

Reconnaissez que c'est assez inattendu. Alors que débute, samedi 7 juin, une nouvelle édition des Nuits de Fourvière, les organisateurs du festival annoncent qu'ils ont d'ores et déjà vendu quelques 100 000 tickets d'entrées. Soit, à quelques bananes près, presque autant que l'an dernier... en clôture du festival.
Pourtant, nulles traces d'un Radiohead ou d'un quelconque Johnny dans la programmation de cette édition 2008. Mais alors, comment expliquer cette subite envolée de la billetterie ?

La pertinence de la programmation - mêlant joyeusement créations, cross-over mais surtout un lot impressionnant de découvertes, de repérages ou de coups de cœur (lire top 10 ci-contre) - y est certes pour beaucoup. Mais c'est surtout la présence de Bartabas, le génial cavalier et fondateur du Théâtre Zingaro qui semble faire cravacher le manège des réservations.

En effet, les 24 représentations de Battuta, son spectacle sous chapiteau présenté hors-les-murs (au Parc Lacroix-Laval), affichent sold out depuis plusieurs semaines. Partitions Equestres, sa nouvelle création, présentée en avant-première pour le lancement des Nuits de Fourvière, devrait rapidement connaître le même sort.

En tout, ce sont "près de 42 000 spectateurs qui devraient assister, cette année, à l'une des 29 représentations données par Bartabas " précise Marc Cardonnel, secrétaire général du festival. Soit près de 12 000 de mieux que les Rolling Stones lors de leur venue à Lyon, l'an dernier, au Stade de Gerland.
Bartabas, avec sa carrure de lutteur des Carpates, son carafon en acier trempé, son aura de rebelle héroïque ruant dans les brancards et ses ballets d'une beauté lumineuse, tonique et enfantine, serait-il devenu un artiste bankable, capable, comme à Avignon en 2006, d'attirer les foules ? Tout porte à le croire.

Nuits de Fourvière. Du 7 juin au 2 août 2008. 04 72 32 00 00. www.nuitsdefourviere.com
Partitions équestres. Du 7 au 12 juin (relanche le 9 juin) à 22h. Théâtres romains de Fourvière. 6 rue de l'Antiquaille. Lyon 5e.

Battuta. Du 15 juin au 16 juillet. Domaine de Lacroix-Laval. Route de Sain-Bel. Marcy-L'étoile (Rhône).

Bartabas "à la colle" avec les Nuits
Fidèle à ses chevaux, Bartabas l'est également au festival des Nuits de Fourvière. Depuis sa visite impromptue à Fourvière en 2005, il est devenu, comme l'explique l'un des responsables du festival, " un ami et un spectateur assidu de l'événement où il vient chaque année ". C'est d'ailleurs ici qu'il a créé, en juin 2006, son Récital équestre. C'est aussi là qu'il a rencontré le compositeur américain Philipp Glass et qu'ils ont imaginé, tous deux, Partitions équestres, la création qu'il présente cette année à Fourvière avec son Académie équestre de Versailles. Celle-ci se jouera quelques jours avant son autre spectacle en cours, Battuta. Le festival sera donc le premier à accueillir le travail des deux ensembles artistiques de Bartabas.

Mat Gallet

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut