Villefranche-sur-Saône : "Un Été Côté Saône", festival gratuit jusqu’au 15 juillet

Le festival d’été de la ville de Villefranche-sur-Saône, organisé chaque année par la municipalité sur les berges du fleuve, a ouvert ses portes le 7 juillet pour une semaine de festivités.

Le cadre est idéal : les bords de Saône apportent une fraîcheur bienvenue en plein cœur du mois de juillet. Depuis six ans, c’est là que se tient tous les étés le festival "Un Eté Côté Saône", qui propose une série de concerts et d’animations dont l’accès est gratuit pour tous. Petit aperçu des évènements au programme.

En guise de mise en bouche, les organisateurs ont choisi cette année encore de s’associer à l’Opéra de Lyon. Après le Cosi Fan Tutte de Mozart en 2011, c’est le célèbre opéra Carmen (mis en scène par Olivier Py) qui était retransmis gratuitement sur des écrans géants disposés pour l’occasion, à Villefranche-sur-Saône comme dans 14 villes de la région.

Mais c’est mardi 10 juillet que le festival prend réellement son envol, avec le concert de Miss White and the Drunken Piano à 21h30. Remarquée lors du tremplin de l’édition 2009, cette chanteuse réalise une fusion élégante entre jazz, hip-hop et même classique avec des envolées au piano dignes de certaines pièces de Chopin (la preuve en vidéo ici et ici). Le lendemain, mercredi 11 juillet, est une soirée plutôt chargée, puisqu’elle fait cohabiter "battle" de hip hop avec un bal pour enfants : la programmation donne dans l’éclectisme.

C’est aussi le début du tremplin édition 2012 sur la petite scène : l’objectif est de permettre aux 6 jeunes artistes de la région sélectionnés cette année de se produire avec des conditions de scène optimales, et de faire découvrir leur travail au public présent. C’est d’ailleurs ce même public qui va désigner le vainqueur, en votant sur internet ou directement sur place. La récompense est non négligeable puisque le gagnant du tremplin 2011, Baptist Lee, partage samedi 14 juillet la scène avec Pep’s, artiste grenoblois qui a explosé en 2008 grâce à son morceau Liberta.

Également né à Grenoble, le collectif Sinsémilia, qu’on ne présente plus depuis que leur single Tout le bonheur du monde est devenu le titre le plus diffusé sur les radios françaises depuis 5 ans, sera à l’affiche le jeudi 12 juillet. Ils fêteront avec leur énergie et leur bonne humeur coutumière leur 20 ans d’activité, marqués notamment par une reprise très réussie d’un classique de Brassens, la Mauvaise Réputation. Toujours dans la catégorie scène française, Olivier Delafosse, alias Oldelaf, apportera une touche d’humour avec sa prestation dans la soirée du vendredi 13 juillet.

Parallèlement aux différents concerts, le Village accueille tout le long du festival de nombreuses animations pour enfants : stand ludothèque, circuit accrobranche … Un chapiteau de cirque a également été dressé pour l’occasion. Pour finir, les organisateurs gardent le suspens jusqu’au bout : la programmation de la soirée de clôture du dimanche 15 juillet n’a pas encore été dévoilée. La surprise sera donc totale pour les spectateurs présents sur les bords de la Saône ce soir là.

Toutes les informations sont disponibles sur le site du festival : http://www.ete-cote-saone.com .

à lire également
Des centaines de Gilets jaunes avaient envahi les voies de l'autoroute A6 dès 10 heures ce samedi matin. Une occupation bon enfant qui a dégénéré en affrontement en fin de journée. Ce dimanche, les accès au niveau du péage de Limas-Villefranche sont toujours fermés face aux dégâts matériels.  
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut