En attendant Godot JP Vincent 1
© Raphaël Arnaud

Théâtre : en attendant l’amour de Beckett

Au théâtre des Célestins, la saison débute sous les auspices de Samuel Beckett. Avant un Premier amour avec Sami Frey en octobre, c’est la pièce emblématique du dramaturge irlandais qui est présentée cette semaine.

C’est En attendant Godot, la pièce mythique de Samuel Beckett, qui ouvre cette année la saison du théâtre sang et or. Œuvre d’une puissance métaphysique inégalée, En attendant Godot réussit à rendre l’ennui – et l’attente toujours déçue – jubilatoire. À condition toutefois de bénéficier de la mise en scène idoine. On peut faire confiance pour cela au chevronné Jean-Pierre Vincent. Sa version invite à une “résistance comique” qui devrait redonner de la vigueur à cette partition indémodable.

En attendant Godot – Du 29 septembre au 3 octobre à 20h, au théâtre des Célestins.
> Pour un aperçu sur toute la saison 2015-2016 des Célestins, cliquez ici.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut