Lyon BD Festival : la BD à l’honneur pendant un mois

Le festival Lyon BD fête ses 10 ans cette année. 200 auteurs accueillis, 40 lieux, 100 évènements, la programmation est dense et éclectique.

La première édition sur le plateau de la Croix-Rousse et sous la pluie semble bien loin. Le festival Lyon BD, dont l’ambition affichée est de faire de la ville la capitale du 9e art, organise sa 10e édition les 13 et 14 juin 2015. "L’image de la BD a changée, a déclaré le président Philippe Brocard lors de la présentation du festival ce mardi 12 mai. Elle est passée d’un art mineur à un art qui touche à la fois un public large et passionné".

Les musées lyonnais sont de la partie

Pour atteindre l’excellence visée, le festival va multiplier les évènements et investir les institutions culturelles lyonnaises pour tout le mois de juin. Les musées de la ville proposeront ainsi des expositions sur le thème de la BD. Boulet va prendre ses quartiers aux Confluences. L’auteur de Raghnarok et des Notes passera plusieurs jours à croquer le musée avant d’y exposer ses œuvres. Son confrère Jibé fera de même au musée Gallo-romain. Autre exemple, autre institution : 10 dessinateurs vont investir les couloirs des Beaux-Arts pour réinterpréter une toile emblématique des collections classiques. Ce sera les 13 et 14 juin.

Mélanger les disciplines

Pour prendre de l’envergure, le festival a cherché à faire se rencontrer les disciplines. Le choix d’investir des lieux comme le théâtre Comédie Odéon ou l’Opéra illustre bien ce désir d’ouverture. Ainsi, le lyonnais Yan le Pon, qui viendra raconter en BD son immersion dans un sous-marin de l’armée, animera aussi une rencontre au cinéma Comoedia, le 22 juin à 20h. Sa nouvelle BD Gold of the Dead reprend les ficelles des films de genre des années 50 et opère une jonction entre les disciplines.

Un festival pour un public large… et professionnel

Les 13 et 14 juin, le Palais du commerce sera l’épicentre du festival, avec la réception d’une cinquantaine d’auteurs, dont Laurent Verron, le père de Boule et Bill, Aurélie Neyret, auteure des Carnets de Cerise, Franck Margerin, qui dessine Lucien, ou encore la lauréate du prix Lyon BD 2014 et dessinatrice de l’affiche de cette année : Chloé Cruchaudet. De nombreuses rencontres sont prévues et même un tournois de ping-pong avec des auteurs au Goethe Instut le 10 juin à 17h.

Le 12 juin, la journée professionnelle aura lieu de 9h à 18h à l’Hôtel de Ville. Auteurs et auteurs en herbes sont invités à s’y rencontrer lors de conférences et d’états généraux de la BD.

"Le Bouchon déchaîné", un journal pour le festival

Le festival aura même droit à son journal. Lyon BD s’associe à Bellecour Ecole d’Art et à Lyon Capitale pour publier "Le Bouchon déchaîné", réalisé par les auteurs et les étudiants. Actualité, dessins de et sur les bédéistes, le canard sera distribué dès le samedi 13 juin aux visiteurs. La première Une sera l’œuvre de Lewis Trondheim, invité de marque de cette édition, avant que les étudiants en art ne prennent en main le projet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut