Grand Budapest Hotel détail affiche

Lyon 5e : l’exposition Wes Anderson a ouvert ses portes ce matin

L’exposition Wes Anderson a ouvert ses portes ce matin au musée Miniature et Cinéma, dans le Vieux-Lyon. Des fans du réalisateur américain étaient présents dès l’aube pour admirer ses maquettes.

L'exposition Wes Anderson a ouvert ses portes ce mardi au musée Miniature et Cinéma, dans le 5e arrondissement de Lyon. C'est une première en France, le musée lyonnais accueille les œuvres réduites du réalisateur américain. Pièce maîtresse de l'exposition, le Grand Budapest Hotel du film qui porte son nom. Une reproduction de 4,5 m sur 3 m de haut.

"Des fans étaient présents ce matin avant l'ouverture", ont raconté les organisateurs de l'exposition. "Wes Anderson est un des rares réalisateurs à utiliser la maquette. Elles ont un rendu enfantin et loufoque qui colle à son univers. Ses maquettes parfois monumentales, mais extrêmement détaillées", ont-ils ajouté.

D'autres décors, issus de ses précédents films, feront partie de l'exposition. C'est le cas des décors miniatures ayant servi à la réalisation de Fantastic Mr Fox. L'exposition sera présentée jusqu'au 31 mars 2016 dans la salle des expositions temporaires. Malheureusement, le réalisateur, qui avait laissé plané le doute, ne devrait pas venir présenter des œuvres.

Les miniatures de Wes Anderson – Jusqu’au 31 mars, au musée Miniature et Cinéma, Lyon 5e.
Entrée : 9 € pour les adultes, 8 € pour les seniors et 6,50 € pour les étudiants et les enfants.
à lire également
Vue de l’exposition “Entrare nell'opera” au MAMC de Saint-Etienne © Aurélien Mole
Si 2020 n’est pas l’année de la Biennale du design, une visite à Saint-Étienne s’impose néanmoins. Le musée d’Art moderne et contemporain présente en effet une grande exposition rétrospective sur le mouvement de l’Arte Povera qui, bien que né en Italie dans les années 1960, résonne encore de manière familière aujourd’hui.
Faire défiler vers le haut