Virginie Mège Série 23
Virginie Mège et sa trilogie "Série 23"

Livre pour ados : le succès d’une auteure lyonnaise

Avec sa trilogie futuriste Série 23, Virginie Mège a séduit les libraires, les profs et les élèves.

Il y a trois ans, Virginie Mège, professeure de français dans un lycée lyonnais, se lançait dans l’écriture. L’inspiration bouillonnante, elle consacre son moindre temps libre à coucher sur le papier les aventures de Rodrigue, un adolescent du futur.

Un an plus tard sort le premier tome de la trilogie Série 23, Le Bouclier, à destination des ados et des jeunes adultes. Un de ces romans qui ne vous lâche pas tant que vous ne l’avez pas fini. Un peu en marge des livres de fantasy, Série 23 oscille entre la science-fiction et le roman d’anticipation, et plonge le lecteur à la fin du XXIIIe siècle, au beau milieu de deux civilisations aux modes de vie totalement opposés : les Moijeux, avides de nouvelles technologies, et les Takolens, fervents défenseurs de la nature.

Un succès lent à se dessiner

Pour Virginie Mège, commence alors la recherche d’un éditeur. Sans succès immédiat. Nullement découragée, la jeune auteure prend ses livres sous le bras et décide d’aller frapper à la porte des librairies indépendantes de Lyon et des environs. Celles qui acceptent son livre en dépôt jouent le jeu à fond et organisent rencontres et dédicaces.

Le livre rencontre un certain succès, les ventes commencent à décoller. Deux ans plus tard (et après avoir écrit entretemps le tome 2, En terre de glace), suite et fin de la trilogie : Planète brune, le tome 3, vient de sortir. Phénomène amusant, Virginie Mège commence à manquer de temps pour répondre aux librairies, de plus en plus nombreuses, qui réclament ce livre tant attendu par les fans de la série.

Étudié à des fins pédagogiques

Aujourd’hui, Série 23 est même étudié dans certains collèges à des fins pédagogiques. Les professeurs de français l’utilisent notamment pour ses nombreuses références à la mythologie antique, ou encore les nouvelles expressions et évolutions du langage que l’on y rencontre. Virginie Mège est invitée dans les classes pour découvrir le travail des élèves, comme la création d'un petit livre avec illustrations ou encore la réalisation de sketchs sur l’univers de Série 23.

Une sorte de consécration qui vient couronner trois ans de travail et de persévérance. Au fait, s’il vous manque une idée de cadeau de Noël pour votre ado, ne faites pas les choses à moitié, prenez toute la trilogie !

à lire également
Reihane Taravati, Liao Yiwu et Alaa El Aswany – Assises internationales du roman 2019 © Reihane Taravati / Manuel Braun / Marc Melki (montage LC)
50 écrivains de 20 nationalités différentes sont attendus à Lyon à partir de lundi, jour d’ouverture des 13es  Assises du roman, sur le thème : “Le courage de la dissidence”. Avec Alaa El Aswany, Reihane Taravati et Liao Yiwu pour commencer.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut