Les bons conseils culture pour commencer l’année de bonne humeur

2012, dernière année avant la fin du monde ? Si certains tirent la sonnette d’alarme de peur de voir la Terre exploser avant le 31 décembre, la majorité constate surtout que le contexte économique et social ne donne clairement pas envie de rigoler. Pourtant, derrière les infos déprimantes et les courbes des Bourses désolantes se cachent des petits moments de bonne humeur à déguster le sourire aux lèvres.

TV

Happy Endings

Un groupe d’amis peut-il survivre lorsque deux d’entre eux se séparent le jour même de leur mariage ? Sitcom se moquant allègrement des clichés, Happy Endings parvient toujours à faire mouche et n’hésite jamais à tourner ses personnages en dérision. Les vannes s’enchaînent sans temps mort et les scénaristes s’amusent à égratigner certaines modes avec talent. L’épisode sur les hipsters à grosses lunettes cerclées noires est pour sa part déjà culte tandis que les déçus de How I met your mother trouveront une série digne d’intérêt. Enfin, il reste toujours l’hilarant 30 Rock qui demeure la référence de la bonne humeur télévisée.

Livres

Tu mourras moins bête, Tome 1 “La science, c’est pas du cinéma !” de Marion Montaigne

Cinéma et science font rarement bon ménage. Le professeur Moustache sort du blog “Tu mourras moins bête” et se charge de faire éclater la vérité sur papier. À travers des histoires courtes, il prouve que tout ce que l’on voit sur grand écran n’est jamais crédible. Hilarant de bout en bout, au point que l’on en prend mal au ventre, Tu mourras moins bête est un bijou de vulgarisation intelligente et bien construite.

Ankama Éditions, 14,90 euros.

Dors et fais pas chier, d’Adam Mansbach

Les livres de littérature jeunesse vous paraissent incroyablement niais et à côté de la plaque ? Vous ne supportez plus les films de Disney ? Dors et fais pas chier est fait pour vous. Cette anti-berceuse obscène et sans concession réconciliera enfin les parents avec les histoires pour enfant. À lire entre adultes pour passer ses nerfs avant de dormir.

Éditions Grasset, 10 euros.

5 bonnes raisons de mettre une droite à un dauphin, de Matthew Inma

Tout le monde le sait, les dauphins sont des pervers sadiques ! Dès lors, aucune raison de ne pas leur mettre une bonne droite. Issues du blog TheOatmeal.com 5 bonnes raisons de mettre une droite à un dauphin est une compilation réussie d’histoires insolites et de conseils absurdes. Entre les dinosaures drogués et l’informatique, l’ouvrage est rempli d’anecdotes plus ou moins vraies qui ne manqueront pas de vous faire briller en société.

Éditions 12bis, 14,50 euros.

Jeux vidéo

Saints Row : The Third

Prenant au pied de la lettre l’adage, « Plus c’est con, plus c’est bon », Saints Row : The Third est une sorte de GTA décomplexé qui ne s’embarrasse pas du politiquement correct et du bon goût. Dès lors, le jeu regorge de missions toujours plus folles qui multiplient les références. Une baisse de régime au milieu pourra décourager les moins tenaces. Cependant, le dernier acte qui vire au grand n’importe quoi jouissif, impose Saints Row : The Third comme un monument jubilatoire où se côtoie catcheurs mexicains, belges, émos geeks, et même zombies.

Saints Row : The Third sur Xbox 360, PS3 et PC, entre 20 et 49 euros selon les enseignes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut