Mason Bates Aerosol Melodies

L’électro débarque à l’Auditorium !

L’Auditorium tente la fusion techno-classique avec le DJ-compositeur Mason Bates. Les étudiants et les plus jeunes sont particulièrement visés.

Mason Bates © Todd Rosenberg

Mason Bates © Todd Rosenberg

Il fallait bien que ça arrive un jour... L’Auditorium tente la fusion techno-classique en compagnie du jeune compositeur associé Mason Bates. À l’instar de son homonyme Norman (Bates, personnage principal du Psychose de Hitchcock), Mason Bates, sous des airs de jeune premier, possède plusieurs personnalités. Compositeur “symphonique” le jour, cet États-Unien de 37 ans se transforme la nuit en DJ Masonic pour des sets endiablés aux platines.

Techno gentillette

Que les inquiets se rassurent, Bates reste un bon garçon adepte d’une “techno” mélodique et gentillette qui ne causera aucun traumatisme : on est loin de voir débarquer des dealers d’ecstasy à l’entrée de l’Auditorium.

Compositeur associé à la saison 14-15 de l’Orchestre national de Lyon, Bates dévoilera quelques pièces symphoniques mixtes, intégrant des dispositifs électro dialoguant avec l’orchestre. Une pâte sonore résolument américaine qui évoquera ses compatriotes du XXe siècle, mais aussi l’univers des musiques de film (John Williams, Michael Kamen...). Bref, rien de quoi choquer les réfractaires à la musique contemporaine parfois “ardue”.

Dvorak et les machines

Mason Bates avec orchestre © DR

Un programme somme toute varié, qui verra le compositeur dialoguer de son personal computer avec l’orchestre dans The B-Sides, tandis que la pièce Mothership fera appel à des musiciens étudiants ou amateurs, sélectionnés via un tremplin dont les lauréats pourront improviser en direct sur des boucles jouées par l’orchestre ! La Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, également au menu, tentera de réconcilier les différentes écoles tout en collant à la thématique.

À noter, ce samedi, le concert jeune public autour des “machines” et de leur exploitation dans des pièces symphoniques de John Adams, Gunther Schuller ou Alexandre Mossolov – l’occasion de retrouver cette fois Mason Bates dans un solo aux platines ! Le tout dans le cadre de la Fête des lumières...

Nouveaux mondes – Mercredi 3 (concert gratuit pour les étudiants) et jeudi 4 décembre à 20h.
Les Machines – Samedi 6 à 15h. À l’Auditorium de Lyon.
à lire également
Ici-bas – Ici dans la cour d’honneur du palais des Papes, à Avignon © Christophe Raynaud de Lage
Faire interpréter à des chanteurs de variété ou de pop contemporaine comme Étienne Daho les Mélodies de Gabriel Fauré, c’est le projet fou de l’ensemble BAUM, emmené par Olivier Mellano. Ce dimanche à l’Auditorium.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut