Salle de Cinéma

Ça s’est passé à Lyon un 13 février : le cinéma est breveté

Du dépôt de brevet du cinéma par les frères Lumière en 1895 à la mort de Fernand Majorel en 1965, Lyon Capitale vous rappelle les faits historiques qui ont marqué les 13 février lyonnais au fil des siècles.

1491 : Inondation de la Saône. Maisons emportées.

1558 : Lettres d'office nommant Claude Regnauld président au Présidial, sur résignation de Jean du Fournel.

1762 : Entrée du premier élève à l'École vétérinaire de Lyon (qui a théoriquement ouvert ses portes le 1er janvier). Au logis de l'Abondance, à la Guillotière.

1777 : Acte consulaire autorisant la compagnie Perrache à démolir les remparts d'Ainay.

XIXe siècle : les frères Lumière brevettent le cinéma

1831 : Mort à Turin de Jean-Baptiste Balbis, médecin, botaniste, membre de l'Académie.

1832 : Passage par Lyon de groupes d'officiers polonais réfugiés.

1833 : Mort de Jean Charles Seringe, naturaliste. (Né à Berne, en Suisse, le 13 novembre 1810)

1844 : Petite émeute, à La Guillotière, contre l'ouverture d'une fabrique de savon, supposée dangereuse pour la santé publique. Échauffourée.

1862 : Mort du colonel Claude Duhamel, maire du 2e, ancien polytechnicien. (Né le 22 juillet 1785).

1872 : Début des travaux de démolition des maisons sur l'emplacement de la future église de Fourvière.

1878 : Acte constitutif de la Société anonyme du chemin de fer de l'Est de Lyon, reçu Bollard, notaire à Lyon.

1885 : Enlèvement, par ordre de la municipalité, de la "Croix de Bois", place de la Croix de Bois (angle rue de Cuire et rue d'Enfer).

1895 : Les frères Lumière prennent un brevet pour un "appareil servant à l'obtention et à la vision des épreuves chrono-photographiques" (cinéma).

XXe siècle : Mort de Fernand Majorel

1902 : Mort de l'abbé Camille Rambaud. Inhumé dans la chapelle de la Cité de l'Enfant-Jésus. (Né à Lyon le 17 mars 1822).

1903 : Mort du docteur Ferdinand Crolas, professeur à la Faculté, membre de l'Académie. (Né à Lyon le 7 avril 1841). Inhumé à Loyasse.

1908 : Mort d'Adrien Storck, imprimeur-éditeur. (Né le 21 avril 1851). Inhumé au cimetière israélite de la Mouche.

1932 : Mort du chanoine Auguste-Marie-Ferriol-Fleury Molin, archiprêtre de St-Pothin. (Né le 25 octobre 1857, à Lyon).

1942 : Mort de Jean-Joseph Chalier, professeur de clinique à la Faculté. (Né à Mende le 18 janvier 1884). Inhumé à St-Cyr-au-Mont-d'Or.

1946 : Inauguration d'une plaque, 10 bis rue Bellecordière, à la mémoire de Jean Carbone, mort en déportation.

1954 : Mort de Louis Rousselon, avocat, médailleur. (Né le 17 septembre 1878, à Lyon). Inhumé à Grigny.

1965 : Mort du peintre Fernand Majorel. (Né à Communay, en Isère, en 1898). Inhumé à Evian (Haute-Savoie).

1970 : Vers 1h35 du matin, six bombes explosent, saccageant six recettes-perceptions du Trésor sur Lyon.

1985 : Visite aux communautés juives de Lyon du grand rabbin d'Israël (Mordekhaï Eliyahou).

1986 : À l'opéra, recréation, la première depuis le XVIIIe siècle, de l'opéra de Jean-Marie Leclair Scylla et Glaucus.

1987 : Constitution d'un conseil départemental de la gauche. Président Philippe Lucas, professeur à l'Université de Lyon 2 (initiative socialiste).

1987 : Ouverture de la célébration du Millénaire capétien. Réception à l'hôtel de ville en présence de SAR Alphonse de Bourbon, duc d'Anjou et de Cadix.

1988 : Inauguration du siège du fonds régional d'art contemporain (FRAC) à la Villa Gillet, parc de la Cerisaie.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Vitrine du Mini-Market, cours de Verdun © Lucas Zambon
Le Mini-Market 7/7 du cours de Verdun est investi régulièrement par de jeunes artistes. “Quelqu’un d’autre t’aimera”, nous promettent-ils dans le cadre de la Biennale d’art contemporain 2019.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut