Un vaisseau spatial accueille les passants de la Vogue des Marrons pour une expérience en quatre dimensions – © Romane Guigue

Vogue des Marrons : churros, carrousels et réalité virtuelle

Après plusieurs jours d’installation, la Vogue des Marrons débutait enfin ce samedi 6 octobre. Au milieu des traditionnels manèges, quelques attractions numériques ont su trouver une place.

Hurlements qui résonnent dans les rues de la Croix-Rousse, effluves de churros qui se mêlent à celles des barbes à papa, néons colorés qui scintillent sur la place, pas de doute, la Vogue des Marrons est bel et bien lancée. Elle se tiendra jusqu’au 16 novembre sur la place de la Croix-Rousse, et le long du boulevard, du dimanche au jeudi de 10h à 21h, et les vendredis et samedis jusqu'à 23h.

Le bateau pirate est de retour à la Vogue des Marrons, sur la place de la Croix-Rousse - © Romane Guigue

Pour la première soirée, c’est une foule plutôt paisible qui s’est amassée autour des nombreuses attractions qui reviennent chaque année. Les cris des plus téméraires qui se risquent aux attractions à sensations fortes n’avaient pas de peine à couvrir le léger frémissement des passants restés au sol, qui déambulaient parmi les stands. "Ça doit faire trop peur ! Jamais je ne monte là-dedans !", lance une jeune fille. Au pied du célèbre Speed, une file d’attente serpente. Les visiteurs impatients grignotent quelques marrons chauds, les yeux rivés sur les sièges qui se balancent dans les airs. Le bateau pirate est lui aussi de retour et persiste à se balancer, inlassablement, pour le plaisir de tous. Les stands de pêche aux canards continuent d’appâter les plus petits, qui s’animent sous les smartphones des parents, qui ne manquent pas de les photographier sous tous les angles. A quelques pas, les machines à sous attirent les passants avec des mélodies entraînantes, et des luminaires aux couleurs chatoyantes. Peluches, jouets, mais aussi smartphones, tablettes, appareils numériques et overboards font désormais partie des lots à remporter.

Place à la réalité virtuelle

Trois nouvelles attractions promettent des expériences de réalité virtuelle. Un container transformé en salle de cinéma dont les sièges bougent au rythme de la projection, sous les gros ventilateurs qui soufflent sur les spectateurs peine à se remplir. Plus loin, six petits œufs reçoivent les plus curieux. "Qu’est ce que vous voulez voir ? Action, dinosaures, film d’horreur ?", pour 6€, petits et grands peuvent profiter quelques minutes d’une expérience ciné en quatre dimensions.

Des petits œufs confortables dans lesquels il est possible de regarder plusieurs séquence, en réalité virtuelle - © Romane Guigue

Au bout de la place enfin, à proximité de la grande rue de la Croix-Rousse, une capsule aux airs de vaisseau spatial attend les amateurs de sciences fiction. Au milieu des carrousels d’antan et des traditionnels tirs à la carabine, les attractions numériques prennent petit à petit leur place, et s’adaptent aux envies des promeneurs. Qui sait, l’année prochaine seront-elles encore plus nombreuses. En attendant, les stands emblématiques de la fête foraine résistent et continuent de séduire les Lyonnais, qui malgré le vent qui soufflait hier en haut de la Croix-Rousse.

Les carrousels sont toujours présents pour le plus grand plaisir des plus petits - © Romane Guigue
Les auto-tamponneuses, une valeur sûre pour ceux qui ne veulent pas se risquer aux sensations fortes - © Romane Guigue
à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut