Virons Mittal

Montebourg ne veut plus de Mittal en France.

Chassons l’indien, mais n’en restons pas là. Boutons également hors de France, Coca Cola, Starbucks, les Mercedes, les pizzas, revenons à nos valeurs, la baguette, les marinières, le béret basque…

Il y a aussi beaucoup à apprendre du côté de Nantes, foin d’un aéroport moderne, des contacts avec le monde, nous construisons de si belles cabanes sur nos terres humides où s’ébattent les gamins au son des binious.

Monsieur Ayrault a d’ailleurs trouvé la parade souveraine à la contestation, une commission du dialogue, vous avez bien entendu, non pas une commission pour examiner le problème et chercher des solutions, juste une commission pour bavarder.

Les portes du ridicule sont ouvertes à deux vantaux.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut