Capture d’écran 2012-06-27 à 18.46.51

Violente agression de contrôleurs TCL à Lyon 9e

Ce mercredi, 4 individus ont attaqué des agents TCL, bloquant le bus à l'aide d'un scooter mis en travers de la circulation. Deux jeunes gens de 18 ans ont été interpellés dans la foulée.

Ce mercredi matin, à 7h30, quatre contrôleurs TCL ont été agressés, quai Arloing (Lyon 9e). La scène s'est produite à l'arrêt Pont-Mouton, sur la ligne C14 (Jean Macé-Ecully). Deux individus, vraisemblablement dépourvus de titres de transport, voyageaient dans un bus quand ils ont vu des contrôleurs sur le point de monter à bord. Dans la précipitation, ils sont descendus. Deux autres jeunes gens en scooter, qui les connaissaient sans doute, sont alors intervenus. Ils ont immobilisé le bus en positionnant le deux-roues en travers de la chaussée. Et prêtant main forte à leurs comparses. Au pied du bus, les quatres agents TCL ont alors reçu une avalanche de coups, notamment de casques et de pierres. "Ils ont pris tout ce qu'ils avaient à portée de main", précise une enquêtrice.

Les victimes s'en sortent avec des blessures au bras et à la tête. Ils écopent de 1 à 8 jours d'incapacité de travail. Plus que la gravité des blessures, c'est l'apparente gratuité des faits qui a heurté la profession. Selon la police, les contrôleurs n'avaient pas essayé d'empêcher les deux voyageurs de sortir du bus. "Au moment des faits, les agresseurs étaient à l'extérieur et sont revenus pour frapper les contrôleurs", nous indique cette même source policière.

Dans la foulée, la brigade anti-criminalité a procédé à deux interpellations. Deux jeunes de 18 ans, le premier cueilli en flagrant délit à proximité de la gare de Vaise, l'autre à son domicile, à la Duchère. La police exploite les vidéos du bus pour mettre la main sur les deux autres. Toute la journée, des opérations de sécurisation ont été menées, à bord et aux abords des bus, pour rassurer les voyageurs et les agents TCL. Opérations qui vont se poursuivre jeudi.

Gérard Collomb a tenu, par voie de communiqué, à condamner "avec la plus grande fermeté la violente agression perpétrée ce mercredi matin à l’encontre de quatre contrôleurs dans les transports en commun lyonnais" et "appelle à ce que les auteurs de ces faits inacceptables soient sanctionnés avec la plus grande sévérité".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut