Le numérique peut-il s’installer durablement ? MaxPPP

Villeurbanne : le professeur aux propos racistes et sexistes condamné

Trois étudiantes en BTS à Villeurbanne, dans la métropole de Lyon, avaient porté plainte contre leur professeur pour son usage de termes racistes, vulgaires et sexistes. Le mis en cause a été condamné à une amende et à des dommages et intérêts.

Les faits s'étaient déroulés dans une école privée de la commune limitrophe de Lyon. En décembre dernier, lors d'un cours dispensé en ligne, l'enseignant dérapait et tenait des propos sexistes et racistes en cours.

L'une de ses élèves était parvenue à filmer ce cours en visioconférence. Cette dernière, maghrébine, ainsi que deux de ses amies (une Comorienne et une Camerounaise) avaient été les cibles des propos de l'enseignant. Elles avaient alors décidé de porter plainte contre leur formateur, qui avait déjà tenu ce type de remarques par le passé. "Cela durait depuis deux ans mais c’est devenu de plus en plus cru" soulignent les étudiantes, qui se sont confiées au Progrès.

Le prévenu, jugé mercredi, contestait les faits : "Je reconnais ce que j’ai dit sur la vidéo mais depuis deux ans, non, c’est faux !" L'enseignant a alors expliqué son comportement au tribunal comme le résultat d'un burn-out lié au confinement.

Il a été condamné à verser une amende de 1500 euros, dont la moitié assortie d’un sursis. De plus, les 3 victimes devront être indemnisées à hauteur de 2000 euros. Le professeur aura en outre l'obligation de suivre un stage de citoyenneté, en plus d'un règlement de 1000 euros à l’association SOS Racisme, qui s’était constituée partie civile.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut