faits divers arrestation police
Gendarmerie © Tim Douet

Villeurbanne : doigts d'honneur, rodéos à scooter... il provoque la police et se fait coincer

Le conducteur de 18 ans a été interpellé lundi alors qu'il provoquait avec insistance les forces de l'ordre.

Lundi matin, un jeune homme juché sur un scooter effectuait des allers-retours incessants au niveau de la place Grandclément de Villeurbanne, dans le but de provoquer une patrouille de police, située à proximité, dans un véhicule de fonction.

Connu des services de police, ce Villeurbannais de 18 ans enchaînait rodéos, coups de klaxon et doigts d'honneur à destination des officiers, avant finalement de se faire attraper. Interpellé, il se rebellait, puis faisait acte de violence envers les policiers, qui parvenaient à le maitriser et l'embarquaient au poste.

Au cours de son audition devant les enquêteurs de la Brigade de Sûreté Urbaine (BSU), le suspect niait toute provocation, reconnaissant seulement avoir effectuer quelques rodéos avec son scooter. Il est présenté au parquet ce mardi.

4 commentaires
  1. raslebol69 - mar 1 Déc 20 à 16 h 20

    Il est probable que la seule chose qu'il pourrait comprendre serait une bonne raclée... mais on parlerait de brutalités policières et c'est interdit...

    1. Abolition_de_la_monnaie - mar 1 Déc 20 à 17 h 31

      Le respect par la violence n'engendre qu'une chose : plus de violence et de haine.
      La conscience, elle, arrive avec le changement de valeurs dominantes.

  2. JANUS - mar 1 Déc 20 à 17 h 37

    Abolition va lui donner des cours de psychologie appliquée !

    1. Abolition_de_la_monnaie - mar 1 Déc 20 à 18 h 45

      Je vous invite à réfléchir à l'expression "doigt d'honneur" alors que la fonction d'un tel geste est l'inverse pour celui qui le produit ! 😀
      ça fera partie de "remettre les choses dans le bon sens".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut