Vénissieux : une arrestation après un incendie de 2011

Le 17 janvier 2011, l'institut médico-éducatif Jean-Jacques Rousseau de Vénissieux avait été incendié, deux bureaux ayant été ravagés par les flammes tandis que les autres avaient surtout été dégradés par la suie et les fumées. Le préjudice avait été estimé à 20 000 euros. La piste criminelle avait été retenue, puisque des projectiles avaient été lancés contre les vitres de l'établissement et une des voitures garées.

Après plus de deux ans d'enquête, la police a mis la main sur l'auteur des faits, une homme de 20 ans habitant la Duchère. C'était un ancien élève de l'établissement, qui a reconnu avoir allumé le feu. Il a expliqué avoir voulu se venger de la direction de l'école. L'individu est considéré comme fragile, avec des tendances à l'autisme, même s'il est pénalement responsable. C'est en géolocalisant les appels émis par certaines personnes soupçonnées que les enquêteurs sont arrivés jusqu'à lui. Cependant, des complices ont sans doute été à l'œuvre, notamment un jeune du 7e arrondissement, lui aussi interpellé. Mais les preuves manquent pour l'accabler.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut